Vie interne

Adoptée par une courte majorité1, la résolution majoritaire fait le constat que le débat politique s’organise désormais en France autour de la campagne prési

Avec plus de quatre millions de votants, la « primaire de la droite et du centre » a rencontré, nous dit-on, un très grand succès. Mais qui y a pris part ?
Cherchez bien dans ce touffu paragraphe, elle doit bien être là ! Allons-y... 
Comme chaque année, les militantEs NPA du secteur automobile se sont réunis courant octobre.
L’offensive raciste, la répression, les licenciements et les débuts de la campagne présidentielle ont structuré nos débats de rentrée.
Après un printemps rythmé par les luttes sociales contre la loi Travail “et son monde”, la classe dominante, s’est lancée dans une vaste contre-offensive contre le mouvement ouvrier. Elle a fait feu de tout bois.
Le CPN s’est réuni le week-end des 4 et 5 juin. Il a été principalement consacré à la mobilisation en cours contre la loi travail et à l’orientation du NPA dans celle-ci. Nous avons également fait un pas en avant dans la mise en place de la campagne présidentielle.
Daniel, dit l’Herbier – son pseudonyme à la LCR –, est parti. C’était un militant de la « vieille école », un constructeur de parti, un syndicaliste de classe, un militant trotskiste.
Le Conseil politique national des 16 et 17 avril a mis au centre de ses discussions le mouvement contre la loi travail et notre intervention en son sein. Une résolution politique a été adoptée à une très large majorité, plus de 80 %.
Après la publication la semaine dernière de l’intégralité de la déclaration adoptée par la CN, déclaration lançant la campagne du NPA avec la candidature de Philippe Poutou, nous donnons une dernière fois la parole aux trois plateformes.

Pages

S'abonner à Vie interne