Soutien à la lutte des femmes de chambre de l'hôtel Ibis - Interview de Sylvie, femme de chambre

« Les raisons principales de notre lutte, c’est contre l’externalisation. On veut la fin de la sous-traitance qui ne reconnaît pas le droit du travail et nous oblige à travailler comme des robots. Nous voulons une prime de panier et la revalorisation de nos salaires et des carrières. Nous voulons travailler dans de bonnes conditions, avec des bons outils. C’est simple. » Sylvie, femme de chambre

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.