Lutte contre Daesh “Les bombardements ne vont rien régler”, estime Willy Pelletier

Willy Pelletier est à l’initiative de la tribune "À qui sert leur guerre ?", dans laquelle plusieurs intellectuels s'insurgent contre la nouvelle guerre au terrorisme. "Ce qu'on oublie, c'est que la France est en guerre continuellement. On veut nous faire croire qu'on vient d'entrer en guerre. C'est faux", fustige le sociologue. La France était en guerre au Mali pour sauver les intérêts d'Areva, Total et Bolloré. Elle s'était aussi engagée en Afghanistan, mais rien n'a bougé. Le régime est aussi corrompu et les droits des femmes y sont toujours bafoués". "Les frappes en Syrie ne vont rien régler. Ce sont des bombes à retardements qui pourraient exploser sur le sol français", poursuit-il. "En bombardant Daesh, on multiplie les jihadistes, parce qu'on tue aussi des civils". - Avec: le général Dominique Trinquand, expert militaire et ancien chef de la mission militaire française à l'ONU. Et Willy Pelletier, sociologue. - Grand Angle, du jeudi 26 novembre 2015, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.