1er Mai

Pour échapper à l’extrême violence policière contre les manifestantEs du 1er Mai, quelques dizaines de personnes se sont réfugiées dans l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Le début d’une manipulation et d’un mensonge d’État…

Le pouvoir a eu beau chercher à créer un climat de peur à la veille du 1er mai, la journée d’hier a été marquée par une profonde mobilisation, avec pour la première fois, à cette échelle, la convergence entre les militants syndicaux, du mouvement social, des partis politiques, et
« Je condamne avec une absolue fermeté les violences qui ont eu lieu aujourd’hui et qui ont dévoyé les cortèges du 1er Mai.
200 000 manifestantEs le 1er Mai contre la politique de Macron. Mais une seule information dans les grands médias : les « violences » commises lors de la manifestation parisienne. Et une seule question : condamnez-vous ces « violences » ? 
À l’image de la météo, on aura eu un 1er Mai 2018 de qualité moyenne avec environ 200 000 manifestantEs. Les médias n’en retiennent, pour l’essentiel, que les « violences » en tête du cortège parisien.
Le 1er Mai est une journée internationale, et des rassemblements et manifestations ont eu lieu aux quatre coins de la planète. Quelques exemples significatifs.Contre Duterte aux Philippines
Tour d’horizon de la journée internationale de lutte des travailleurEs. Ici et ailleurs...De Paris à Perpignan
Tour d'horizon de la journée internationale de lutte des travailleurEs. Ici et ailleurs... De Paris à Perpignan
Les jeunes et les travailleurs ne sont pas représentés lors de ce deuxième tour de l’élection présidentielle. D’un côté, la millionnaire, raciste, xénophobe et anti-ouvrière. De l’autre, le banquier au service du projet le plus libéral du capitalisme financier. 
Le premier tour de l’élection présidentielle illustre sinistrement la réalité de la situation sociale un an après la mobilisation contre la loi travail.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à 1er Mai