sélection scolaire

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Avec les attaques à la sauce Macron-Blanquer-Vidal, les dernières pièces du puzzle du démantèlement général du service public de l’éducation sont en train de s’emboîter. 

Au-delà du simple changement d’APB en ParcourSup, la loi sur l’orientation et la réussite des étudiants (loi ORE) prévoit un bouleversement total du premier cycle universitaire. 
La motion ci-dessous a été adoptée à l’unanimité du 4e congrès du NPA. 
Le climat social commence à changer.
Jeudi 25 janvier, 350 lycéenEs manifestaient à Rouen contre des fermetures de classes. La suite d’une mobilisation commencée le 19 janvier, où 200 lycéenEs de Jeanne-d’Arc manifestaient devant le rectorat.
Le « plan étudiant » du gouvernement doit entrer en vigueur dès la rentrée de septembre 2018. Selon le gouvernement, il ne serait pas question de « sélection » à l’université.
S'abonner à sélection scolaire