révolution russe

Dans le déferlement d’antimarxisme qui a accompagné l’offensive libérale des années 1980, la stature de Marx restait suffisamment imposante pour que l’on puisse être certain d’un retour en grâce, d’une réhabilitation éditoriale et académique, quitte à en donner une version light, délestée de sa c

Par Daniel Minvielle. 7 années se sont écoulées entre la prise de pouvoir par les soviets, le 25 octobre 1917 du calendrier alors en vigueur dans la Russie tsariste (7 novembre du calendrier universel qu’adoptera le pouvoir des soviets) et le début de sa liquidation par la contre
Entretien. À l’occasion de la sortie de son dernier ouvrage, Que faire de 1917 ? Une contre-histoire de la révolution russe, paru aux éditions Autrement, nous avons interrogé Olivier Besancenot, porte-parole du NPA. 
Le régime issu de la révolution d’Octobre se définissait à la fois comme socialiste et « soviétique », à l’image d’une révolution qui se voulait aussi politique que sociale.
Centenaire oblige, dix séances ont été consacrées à la révolution russe. C’est parfaitement justifié : 1917 reste un moment qui n’a guère de précédent dans l’histoire.
 
Cette séance présentée par Patrick Le Moal a pour but de présenter le moment de basculement historique, les mois, les 10 jours qui ébranlent le monde, sans reprendre en détail les aspects traités hier par l'intervention de JJ Marie "le parti et la révolution".
Par  Brendan McGeever, publié par alencontre.org. Tôt, au matin du 25 Octobre 1917. A Petrograd, les ouvriers prennent possession de positions stratégiques dans les rues balayées par le vent.
La révolution russe est rythmée par les événements de Petrograd.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à révolution russe