préparation congrès NPA

L'année 2011 sera-t-elle celle de l'effacement d'Olivier Besancenot par Jean-Luc Mélenchon ? La question sera en tout cas dans toutes les têtes à la veille du congrès du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) qui se réunit du 11 au 13 février à Montreuil (Seine-Saint-Denis).

Position 1
Ne rien lâcher... du projet de départ du NPA
Présentation :
Le texte a substantiellement été réactualisé à partir des leçons que nous pouvons commencer à tirer de la mobilisation exceptionnelle que nous vivons.
Dans une situation de crise et de violences provoquées par la barbarie capitaliste contre des millions de travailleurs et de pauvres, dans un monde où cette même barbarie provoque des désastres écologiques sans précédant et menace jusqu’à la survie même de l’humanité, dans une société où une cour
 
Partie 1 et 2 : communes avec la position 1
Partie 3 : alternative au point 3 de la position 1.
3. Des recompositions en cours au sein de la gauche.
L’orientation de notre parti depuis sa fondation l’a conduit à une situation de crise. L’échec des régionales a révélé un net recul de la sympathie parmi les travailleurs et les jeunes.
 
La crise mondiale du capitalisme est désormais bien là. Finis les beaux discours qui nous chantaient que le capitalisme est le meilleur système possible, qu'il suffit d'en corriger les excès pour permettre le progrès de la société, au bénéfice de tous.
Nous subissons la crise économique la plus grave depuis la crise de 1929. La crise financière a éclaté aux USA à l’été 2007 ; la production a ensuite chuté dans les principaux pays impérialistes fin 2008-début 2009, le chômage a explosé et les plans de licenciements se sont succédé.
Le week-end des 13 et 14 novembre s’est tenue une réunion du conseil politique national du NPA.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à préparation congrès NPA