Philippe Poutou

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Philippe Poutou était de passage à Châteauroux le vendredi 16 février. 

600 personnes se sont retrouvées ce vendredi 7 avril au centre de Montpellier pour ovationner, applaudir mais surtout écouter un Philippe Poutou tout auréolé de sa prestation au grand débat télévisé.
Grosse ambiance à la Halle aux Toiles jeudi 6 avril pour le premier meeting de Philippe Poutou après le buzz médiatique et l’enthousiasme populaire suscités par les interventions de notre candidat lors du débat avec les dix autres concurrents.
Le lundi 3 avril, Philippe Poutou animait une réunion publique à Beauvais dans l’Oise. Beauvais, dont la maire Caroline Cayeux est un indéfectible soutien de François Fillon le corrompu. L’Oise, dont le président du conseil départemental est Édouard Courtial également soutien de Fillon...
D’abord parce que c’était le premier du genre... et probablement le dernier ! Et on a bien compris pourquoi.
Philippe Poutou et les militants du NPA ne cessent de recevoir, directement ou sur les réseaux sociaux,  des messages de sympathie, de soutien pour tout ce qu’a dit et fait Philippe sur le tableau du Grand Débat du mardi 4 avril.
Le deuxième débat entre les 11 candidats à l’élection présidentielle, qui devait se dérouler le 20 avril sur France 2, n’aura donc pas lieu.
Environ 200 à 300 cheminotEs étaient rassemblés mercredi 29 mars à la gare Saint-Lazare à Paris, à l’appel de FO, SUD-Rail et CGT, pour protester contre des procédures disciplinaires touchant trois collègues de FO, certains mandatés DP ou CHSCT.
Près de 400 personnes mardi 28 mars : salle comble, avec une grande partie de jeunes. Un jeune camarade étudiant a expliqué les conditions de la répression policière qui s’est abattue sur lui et 18 de ses camarades, expulséEs du CA de la fac et placéEs en garde à vue.
Une fois n’est pas coutume, le titre de l’article de l’Est Républicain au lendemain de la visite de Philippe à PSA mardi 28 mars reflétait le message que nous souhaitons faire passer dans cette campagne.

Pages

S'abonner à Philippe Poutou