Philippe Poutou

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Près de 500 militantEs se sont retouvés devant le tribunal de grande instance de Versailles le jeudi 16 novembre pour affirmer leur soutien aux 9 militants de la CGT PSA Poissy poursuivis pour prétendument avoir séquestré un responsable hiérarchique. 

Il ne manque pas de journalistes ou de personnes pour nous interpeller, « oui, tout ça, c’est très bien, mais c’est totalement utopique ». Une façon qui se veut sympathique et élégante, cependant un peu condescendante... de clore la discussion, de disqualifier par avance nos arguments.
Cette élection présidentielle a un petit goût de fin de règne…
Les « principaux candidats » ont débattu ensemble sur TF1 il y a quelques jours. Le Pen y a montré sa démagogie raciste. Fillon sa volonté de casser tous les droits des salariés. Macron son projet de liberté complète, c’est-à-dire de supprimer toutes les protections des salariéEs.
C’est comme pour toute chose, dans la mobilisation, il y a des hauts et des bas. Après avoir réussi des grèves et des actions avec l’ensemble des salariéEs, nous voilà maintenant dans des débrayages minoritaires.
Dans un contexte de « concurrence » de réunions, 70 personnes, dont beaucoup de jeunes, se sont donné rendez-vous lors de la réunion publique organisée par le NPA de Poitiers-Vienne vendredi 10 mars.
Mardi 7 mars a eu lieu à la fac de Paris 8 l’un des plus importants meetings de la campagne qui a rassemblé 400 personnes dans une ambiance très combative et déterminée.
Vrai succès pour ce meeting qui s’est tenu à Strasbourg lundi 6 mars avec Philippe Poutou. Avec plus de 200 personnes, la salle était comble et bon nombre se pressaient jusque dans l’entrée du bâtiment pour écouter.
À l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne savons pas si la candidature de Philippe Poutou sera validée par le Conseil constitutionnel. Mais on peut néanmoins tirer des premières conclusions.
Pour faire oublier ses casseroles d’argent et ses costards de luxe, Fillon vient de présenter son programme de « classe »...

Pages

S'abonner à Philippe Poutou