Philippe Poutou

Ça paraît dérisoire et anecdotique mais, la semaine dernière, à 6 mois de la fin, il y avait des élections professionnelles pour le futur CSE (remplaçant du CE).

Philippe Poutou va tenir lundi soir son premier meeting de campagne devant les militants du NPA réunis à l'université d'été à Port-Leucate (Aude). Le parti s'est déchiré, après la défection d'Olivier Besancenot, sur les questions de stratégie vis à vis de l'union avec le Front de Gauche.
Ils se hissent sur la pointe des pieds, les mains en visière, pour empêcher les rayons du soleil de Port-Leucate (Aude) de voiler la silhouette longiligne de Philippe Poutou.
LEUCATE (Aude), 29 août 2011 (AFP) - Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle, devait lancer sa campagne à  Leucate lundi soir, avec la lourde tâche de succéder au populaire postier Olivier Besancenot et de représenter un mouvement déchiré.

A 44 ans, le Bordelais Philippe Poutou est désormais plongé dans le grand bain de la politique nationale.
  BORDEAUX, 24 août 2011 (AFP) - Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle de 2012, a deux préoccupations immédiates : ne pas renoncer à son emploi d'ouvrier et "vaincre ses inhibitions" avant d'aborder la campagne électorale.
PARIS, 8 août 2011 (AFP) - Philippe Poutou, le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), a lancé lundi un appel aux maires afin que son parti obtienne les 500 parrainages nécessaires pour prendre part à l'élection présidentielle, interviewé sur France-Info.
L’ouvrier, rodé au terrain syndical mais peu au fait des codes du monde politique, avoue ses peurs face à l’enjeu de 2012.

PARIS — Philippe Poutou, le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle, a estimé mercredi sur RMC que face à "un système de dingue", la solution passe par "des luttes sociales".

500 jeunes du monde entier se sont réunis pour faire entendre leur position contre le capitalisme.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Philippe Poutou