Philippe Poutou

Ça paraît dérisoire et anecdotique mais, la semaine dernière, à 6 mois de la fin, il y avait des élections professionnelles pour le futur CSE (remplaçant du CE).

La campagne du NPA résonne en écho aux résistances internationales de la jeunesse.
BORDEAUX, 5 nov 2011 (AFP) - Philippe Poutou, candidat du NPA à la présidentielle, a condamné samedi à Bordeaux le plan d'austérité que le gouvernement dévoilera lundi, le qualifiant d'"attaque (...) contre les populations", lors d'un entretien avec l'AFP.
Fin de galère pour Philippe Poutou? Le remplaçant d'Olivier Besancenot comme candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) à la présidentielle aurait dépassé la barre des 200 signatures de maires.
La campagne pour obtenir les 500 parrainages des maires continue et s’est même renforcée pendant les vacances scolaires en Seine-Maritime. Notre département n’est pas parmi ceux qui ont obtenu le plus grand nombre de signatures dans le passé pour Olivier Besancenot.
Philippe à la gare d’AusterliUne vingtaine de camarades étaient présents pour accompagner Philippe venu soutenir les grévistes de Lancry (Paris). Le représentant syndical des grévistes a pris la parole pour raconter le conflit qui entre dans sa cinquième semaine.
Absent dans les médias qui lui préfèrent encore Olivier Besancenot, le candidat du NPA,
Philippe Poutou sera samedi 29 octobre à l'usine M Real d'Alizay à partir de 10 heures pour soutenir les salariés dans leur lutte contre la fermeture de l'entreprise.
Malgré l'existence de deux repreneurs, le patron de M Real s'obstine à vouloir fermer l'entreprise.
Les agents de la Sécurité Incendies de la société Lancry, à la Gare d’Austerlitz, sont en grève depuis quatre semaines pour leurs conditions de travail et leurs salaires.
Mercredi 12 octobre avait lieu à Bordeaux le meeting de lancement de la campagne de Philippe Poutou en présence d’Olivier Besancenot.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Philippe Poutou