Palestine

La décision est symbolique, et elle ne va pas nous faire chanter les louanges du géant de la location entre particuliers Airbnb. Mais il y a des symboles qui font du bien, car ils disent quelque chose de l’air du temps.

Nouveau « document politique » et nouvelle direction au Hamas, visite de Mahmoud Abbas à Washington, poursuite de la grève de la faim des prisonniers… L’actualité palestinienne a été chargée ces dernières semaines.
Alors que la grève de la faim entamée il y a 15 jours par 1 500 prisonniers politiques palestiniens ne faiblit pas (voir notre article la semaine dernière), la solidarité internationale doit de toute urgence franchir un nouveau pas.
Lancée le 17 avril par Marwan Barghouti, dirigeant du Fatah emprisonné depuis 15 ans, la grève de la faim de 1 500 prisonniers palestiniens est-elle le prélude à un nouveau soulèvement général ?
Déclaration de Philippe Poutou. Ce lundi 17 avril, à l’occasion de la Journée des prisonniers, 1500 prisonniers politiques palestiniens ont entamé une grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention, autour du mot d’ordre
Entretien. Imen Habib est une des animatrices de la campagne BDS (Boycott – Désinvestissement – Sanctions) en France.
Entretien. Le mardi 24 janvier a eu lieu à Metz le procès de Richard Srogosz, président du collectif BDS 57. Celui-ci est inculpé suite à une plainte de l’entreprise TEVA Santé, une multinationale israélienne de médicaments génériques.
De Avi Mograbi, sortie mercredi 11 janvier. 
Entretien. Militant révolutionnaire et antisioniste, Michel Warschawski a fondé avec d’autres militants de gauche le Centre d’information collective.
Condamnant la poursuite de la colonisation des territoires occupés, la résolution 2 334,votée le 23 décembre par le Conseil de sécurité de l’ONU ne peut que réjouir les amiEs de la Palestine...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Palestine