Palestine

Ce lundi, alors que d’aucuns célébraient le transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, les PalestinienEs de Gaza ont manifesté, par dizaines de milliers, à proximité de la « frontière » avec Israël.
À Gaza, les vendredis se suivent et, malheureusement, se ressemblent. Les PalestinienEs, dans le cadre de la « grande marche du Retour », continuent de se rassembler par milliers à proximité de la « frontière » avec Israël.
Le vendredi 30 mars, plusieurs dizaines de milliers de PalestinienEs manifestaient, en Cisjordanie et à Gaza, pour inaugurer la « marche du Retour », une série d’initiatives qui culminera le 15 mai à l’occasion du 70e anniversaire de la Nakba, la grande expulsion des PalestinienEs
1968, une année richissime en événements politiques : la révolte étudiante et la grève générale en France, l’offensive du Têt au Vietnam, le soulèvement de Prague et sa répression par l’armée soviétique… et la première victoire militaire des forces armées palestiniennes contre l’armée israélienne
Le vendredi 30 mars était organisées, dans les territoires palestiniens, les premières initiatives de la « marche du Retour », initiée par plusieurs associations palestiniennes et soutenue par les factions politiques.
Ce vendredi, des dizaines de milliers de PalestinienEs ont manifesté lors de la marche du Retour, à l’occasion de la journée de la Terre, célébrée chaque année le 30 mars.
Les PalestinienEs de Jérusalem n’ont pas le même statut que les PalestinienEs d’Israël. Ils n’en subissent pas moins une politique épousant les mêmes logiques, guidée par l’obsession de l’établissement d’une majorité juive sur l’ensemble de la ville.
42 ans après le 30 mars 1976, les PalestinienEs d’Israël sont toujours victimes de politiques destinées à les minorer politiquement et à les empêcher de jouir pleinement de leurs droits sur leur propre terre.
Lorsque le gouvernement israélien annonce, le 19 février 1976, son intention de confisquer 2 500 hectares de terres en Galilée, au nord d’Israël, il ne s’agit pas d’un coup de tonnerre dans un ciel serein.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Palestine