Ordonnances 2017

Entretien avec Valérie Pringuez, déléguée syndicale centrale chez Pimkie.

La DRH de la start-up Nation l’avait promis : les ordonnances, c’est bon pour l’emploi.
Retour sur l'année 2017. L’année sociale 2017 a commencé plombée par l’échec de la mobilisation de 2016 contre la loi travail version El Khomri.
Retour sur une année marquée par une campagne électorale riche en émotions, mais aussi et surtout par un investissement au côté de celles et ceux qui refusent de se résigner face à un système de plus en plus injuste et barbare. 
Malgré la ratification par l’Assemblée nationale des ordonnances le 28 novembre, l’offensive du gouvernement n’est pas terminée.
Entretien avec Thierry Defresne, délégué syndical central chez Total.Vous préparez une mobilisation à partir du 23 novembre. Quelles sont les revendications ?
Les bonnes surprises sont toujours possibles, mais les perspectives actuelles de mobilisation sont très en deçà de ce qui serait nécessaire pour faire reculer le gouvernement, alors que les raisons de faire grève ne manquent pas…
Depuis son arrivée au pouvoir, Macron a engagé une bataille sans merci contre le monde du travail et la jeunesse.
Le 16 novembre, contre Macron et son mondeLa grève du 16 novembre ne sera ni une déferlante ni un enterrement de la mobilisation contre le gouvernement. Mais elle pose la question de la stratégie pour mettre un coup d’arrêt à sa politique.
Il n’est pas nécessaire d’être un supporter de Mélenchon pour reconnaître que Macron et son gouvernement pourraient bien avoir marqué un point avec la mise en œuvre des ordonnances déglinguant une bonne partie du Code du travail.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Ordonnances 2017