Ordonnances 2017

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Entretien avec Thierry Defresne, délégué syndical central chez Total.

Vous préparez une mobilisation à partir du 23 novembre. Quelles sont les revendications ?

Les bonnes surprises sont toujours possibles, mais les perspectives actuelles de mobilisation sont très en deçà de ce qui serait nécessaire pour faire reculer le gouvernement, alors que les raisons de faire grève ne manquent pas…
Depuis son arrivée au pouvoir, Macron a engagé une bataille sans merci contre le monde du travail et la jeunesse.
Le 16 novembre, contre Macron et son mondeLa grève du 16 novembre ne sera ni une déferlante ni un enterrement de la mobilisation contre le gouvernement. Mais elle pose la question de la stratégie pour mettre un coup d’arrêt à sa politique.
Il n’est pas nécessaire d’être un supporter de Mélenchon pour reconnaître que Macron et son gouvernement pourraient bien avoir marqué un point avec la mise en œuvre des ordonnances déglinguant une bonne partie du Code du travail.
« Je serai d’une détermination absolue, je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. Et je vous demande d’avoir la même détermination. Ne cédez rien, ni aux égoïstes, ni aux pessimistes, ni aux extrémistes.
Macron pense sans doute avoir déjà remporté la première bataille, celle de la loi travail. On comprend malheureusement sa satisfaction : face à une loi travail XXL il faudrait une mobilisation XXL.
En ne regroupant à Paris et en régions que quelques dizaines de milliers de participantEs, la journée de mobilisation du 19 octobre initiée par la CGT et soutenue par Solidaires et des structures CFE-CGC, FO ou CFDT, a marqué un net recul par rapport aux journées précédentes. 
Jeudi 19 novembre, plus de 350 militantEs se sont réuniEs à Toulouse pour un meeting organisé par sept organisations de gauche opposées aux ordonnances et à la politique du gouvernement.
SalariéEs du public, du privé, jeunes, chômeurEs et retraitéEs sont visiblement disponibles, par dizaines ou centaines de milliers quasiment chaque semaine depuis la rentrée, pour engager sérieusement la lutte contre le gouvernement et le patronat.

Pages

S'abonner à Ordonnances 2017