Olivier Besancenot

Le samedi 16 décembre, à l’initiative du NPA 31, près de 400 personnes se sont retrouvées salle San Subra à Toulouse pour fêter le centenaire de la première révolution sociale victorieuse de l’histoire. C’est Olivier Besancenot qui a animé la discussion. 

Ce 31 mars, un million de personnes, sont descendues dans la rue pour manifester leur rejet de la « Loi Travail » du gouvernement Hollande. Le 9 mars, déjà, près de 500.000 personnes avaient déjà battu le pavé dans plus de 250 villes du pays.
En soutien au rassemblement politique du Newroz, convoqué par le HDP, (Parti Démocratique des Peuples) des délégations internationales d'associations et de partis se sont retrouvées pendant plusieurs jours au Kurdistan
Lundi 1er février, la salle était comble dans la mairie de Gérardmer : 135 personnes venues écouter Olivier Besancenot et échanger avec lui.
Mardi 15 décembre, la fédération du NPA 92 nord a tenu un meeting à la bourse du travail contre la guerre et l’état d’urgence.
Source : Contretemps
Vendredi 4 décembre, près de 250 personnes, en très large majorité inconnues, sont venues pour écouter Olivier Besancenot mais aussi les salariéEs de Sanofi, d’Air France, la représentante de BDS 34 ou encore les Kurdes de Montpellier. Il a fallu sortir les chaises de la réserve !
Jeudi 26 novembre, Besançon a réservé un excellent accueil à Olivier Besancenot. C’était son premier meeting dans la capitale franc-comtoise et le succès était au rendez-vous : 180 personnes dont beaucoup de jeunes.
Publié par BFMTV. L'ancien porte-parole du NPA accuse le gouvernement de "brouiller les pistes", en menant une politique "toujours plus à droite", faisant ainsi selon lui la démonstration de l'"UMPS" dénoncé par le Front national.
Elles ont répondu présent vendredi 23 octobre dans un quartier populaire pour assister au meeting en présence d’Olivier Besancenot. À la tribune, deux camarades étudiantes et lycéennes ont dénoncé le sort réservé à une étudiante sous la menace d’une expulsion.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Olivier Besancenot