Olivier Besancenot

Le samedi 16 décembre, à l’initiative du NPA 31, près de 400 personnes se sont retrouvées salle San Subra à Toulouse pour fêter le centenaire de la première révolution sociale victorieuse de l’histoire. C’est Olivier Besancenot qui a animé la discussion. 

Le NPA 20e avait choisi de lancer la campagne présidentielle dans le quartier avec Olivier Besancenot jeudi 16 février autour du thème « Présidentielles : Ils ne nous représentent pas… Prenons nos affaires en main ! ».
Mardi 31 janvier, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées en réunion. Mustapha, militant de la gauche révolutionnaire syrienne, y a rappelé les étapes de ce grand soulèvement contre un régime néolibéral et ultra-autoritaire, puis lancé un appel à la solidarité avec le peuple syrien.
Jeudi 15 décembre, à l’appel des comités santé et Paris 20e du NPA, la salle de 300 places était bien remplie, notamment par des salariéEs des hôpitaux et des habitantEs du quartier...
Enorme ! « Besancenot a fait carton plein » écrit le journal la Nouvelle République, au lendemain d’un meeting de soutien réussi à la candidature de Philippe Poutou à Poitiers. Lundi 10 octobre, au moins 150 personnes ont rempli la salle.
Le NPA organisait un meeting à Mulhouse le lundi 6 juin avec Olivier Besancenot : « Contre la loi El Khomri et son monde ».
Une vingtaine de militants de gauche s'élèvent contre le «mépris» du Premier ministre à l'égard des contestataires du projet de loi travail.
Tribune publiée par le Monde. Par Noël Mamère, Olivier Besancenot, Annick Coupé, Jean-Baptiste Eyraud. 
D’Olivier Besancenot, Éditions du Cherche-Midi, 2016, 12 euros.
Article du Dauphiné. Pour Olivier Besancenot, les débordements constatés lors des manifestations contre la loi El Khomri relèvent d’une stratégie politique.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Olivier Besancenot