Olivier Besancenot

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Le samedi 16 décembre, à l’initiative du NPA 31, près de 400 personnes se sont retrouvées salle San Subra à Toulouse pour fêter le centenaire de la première révolution sociale victorieuse de l’histoire. C’est Olivier Besancenot qui a animé la discussion. 

Le NPA 20e avait choisi de lancer la campagne présidentielle dans le quartier avec Olivier Besancenot jeudi 16 février autour du thème « Présidentielles : Ils ne nous représentent pas… Prenons nos affaires en main ! ».
Mardi 31 janvier, une cinquantaine de personnes se sont retrouvées en réunion. Mustapha, militant de la gauche révolutionnaire syrienne, y a rappelé les étapes de ce grand soulèvement contre un régime néolibéral et ultra-autoritaire, puis lancé un appel à la solidarité avec le peuple syrien.
Jeudi 15 décembre, à l’appel des comités santé et Paris 20e du NPA, la salle de 300 places était bien remplie, notamment par des salariéEs des hôpitaux et des habitantEs du quartier...
Enorme ! « Besancenot a fait carton plein » écrit le journal la Nouvelle République, au lendemain d’un meeting de soutien réussi à la candidature de Philippe Poutou à Poitiers. Lundi 10 octobre, au moins 150 personnes ont rempli la salle.
Le NPA organisait un meeting à Mulhouse le lundi 6 juin avec Olivier Besancenot : « Contre la loi El Khomri et son monde ».
Une vingtaine de militants de gauche s'élèvent contre le «mépris» du Premier ministre à l'égard des contestataires du projet de loi travail.
Tribune publiée par le Monde. Par Noël Mamère, Olivier Besancenot, Annick Coupé, Jean-Baptiste Eyraud. 
D’Olivier Besancenot, Éditions du Cherche-Midi, 2016, 12 euros.
Article du Dauphiné. Pour Olivier Besancenot, les débordements constatés lors des manifestations contre la loi El Khomri relèvent d’une stratégie politique.

Pages

S'abonner à Olivier Besancenot