mouvement des gilets jaunes

Semaine après semaine, des groupes de Gilets jaunes de Nîmes réclament la libération de Roland. Accompagnés de leurs sympathisantEs, ils et elles se relaient devant la prison de Nîmes pour donner une bruyante sérénade de soutien à leur camarade qui y est incarcéré depuis 50 jours.

En meeting le 15 avril à Chambéry, Olivier Besancenot est venu dénoncer devant 155 personnes la répression et apporter son soutien à Sinforian et Valentin, deux jeunes gilets jaunes condamnés à de la prison ferme.
Après trois mois de campagne de Macron, trois mois de grand blabla largement répercuté par les médias, le gouvernement s’organise pour détourner, à son profit et au profit de ses amis les capitalistes, les colères et les revendications qui s’expriment dans le pays.
À l’instar du journaliste David Dufresne, qui a entrepris un lourd travail de recension des violences policières commises lors des manifestations des Gilets jaunes, le site d’information indépendant Basta !
Le week-end des 5, 6 et 7 avril s’est tenu pendant deux jours et demi la seconde Assemblée des assemblées (Ada) de Gilets jaunes.
Réunie du 5 au 7 avril à Saint-Nazaire, l’Assemblée des assemblées des Gilets jaunes a adopté dimanche 7 un appel final. En voici le texte.
Après le rendez-vous de Commercy (26 et 27 janvier), la deuxième « Assemblée des assemblées » des Gilets jaunes se tiendra à Saint-Nazaire les 5, 6 et 7 avril prochains. Plus de 300 délégations sont inscrites, et diverses assemblées ont déjà soumis des propositions à la discussion.
Il aura fallu près d’une semaine pour que le procureur de Nice soit contraint de reconnaître, à la lumière des vidéos, la responsabilité de la police dans la chute de Geneviève Legay.
D’après le journal le Parisien, Macron serait « rincé »,« pas loin du burn out »…Une bonne partie de la jeune garde macroniste l’a déjà quitté et, sur fond d’une contestation toujours persistante avec l’Acte 20 des Gilets jaunes ou les mobilisations dans l’éducation, le
La manif des Gilets jaunes de samedi 30 s’est déroulée dans une ambiance jamaise vue à Avignon avec un dispositif policier délirant: 1000 flics mobilisés, un hélicoptère. Des barrages routiers avaient été mis en place sur les grands ronds-points d’accès à la ville, de nombreux gendarmes canalisai

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à mouvement des gilets jaunes