Metaltemple

Une nouvelle épatante dans la presse quotidienne régionale : le député-maire UMP/LR de Fumel vient de faire voter par le conseil municipal sa « protection fonctionnelle »...

Fumel : Contre un député UMP qui méprise les gens d’en bas
Après 7 semaines de grève, le bilan n’est pas à la hauteur des attentes des travailleurs et de la population fuméloise. L’usine ne va reprendre son activité (jusqu’à quand ?) qu’avec 43 salariés sur les 136 actuellement.
Les déclarations du député-maire de Fumel Jean-Louis Costes assimilant les ouvriers grévistes de Metal-Temple, la CGT et le NPA à des délinquants alcooliques dévoilent ses intentions : rendre responsables de la casse du Fumélois ceux qui, au contraire, défendent les emplois face aux pillages succ
Les salariéEs de cette fonderie sont en colère. Depuis des mois, ils sont baladés par leur patron et les pouvoirs publics à coup de tables rondes. L’usine est en redressement judiciaire depuis novembre 2013.
Depuis plusieurs jours, à Fumel, tous les ouvriers de Metaltemple, une entreprise sidérurgique, étaient en grève pour protester contre une fermeture quasi programmée. 

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Metaltemple