justice des mineurs

Dans une tribune publiée dans le Monde le 5 novembre, les quinze juges pour enfants du tribunal de Bobigny lançaient un appel : « Nous sommes devenus les juges des mesures fictives alors que les enjeux sont cruciaux pour la société de demain : des enfants mal protégés, ce seront davantage d’a

Chaque année, des milliers d’adolescents fuyant seuls leur pays, sans aide parentale ni soutien financier, arrivent en France. La loi, qui les regroupe sous le label « mineurs isolés étrangers » (MIE), prévoit leur prise en charge par l’État : logement, santé, éducation, etc.
Plus d’une centaine d’actes islamophobes recensés durant le mois de janvier, le double de celui de l’année dernière, des ivrognes, des personnes souffrants de troubles psychiatriques, condamnés à de la prison ferme pour avoir blasphémé contre l’union nationale.


La seule bonne nouvelle dans le discours de Mme TAUBIRA aux Baumettes, c’est l’annonce d’une petite loi permettant aux journalistes d’accompagner les parlementaires dans les prisons.
L’annonce par Taubira de la suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs est une bonne nouvelle pour l’ensemble de la profession. Il faut aller plus loin en réduisant le nombre de centres fermés.
Le vendredi 6 avril, les personnels de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) étaient en grève à l’appel du SNPES-PJJ-FSU, syndicat majoritaire à la PJJ, appel auquel s’est ralliée la CGT, pour exiger de la direction de la PJJ la prise en compte des difficultés liées à des diminutions dras
La justice des mineurs s’est rapprochée de façon irrémédiable de la justice des majeurs, avec le vote en juillet de la loi Mercier. 
En l'espace de 5 ans, pas moins de 7 lois ont été votées instaurant les peines planchers, contre la récidive, contre les délinquants sexuels.
Eric Ciotti, député UMP des Alpes-Maritimes et son rapport remis en juin dernier, sert de poisson pilote à N. Sarkozy dans le traitement des jeunes ayant affaire à la justice.
Alors que la justice des mineurs est en passe d’être modifiée, on ne peut que constater que l’Ordonnance de 1945 qui la régissait jusqu’à présent a été peu à peu vidée de son sens.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à justice des mineurs