industrie pharmaceutique

Une « affaire » qui rappelle la nécessité de réquisitionner les brevets et les usines des trusts de la vaccination.

Face au Covid-19, les trusts pharmaceutiques ont une stratégie : tester les anciens médicaments anti-viraux qu'ils ont déjà dans leur portefeuille ! Le temps et l'argent, voilà les deux raisons de ce choix.
Troisième groupe mondial dans la santé, Sanofi vient d’annoncer un soutien de 100 millions d’euros, la moitié sous forme de don de médicaments, le reste en aide aux hôpitaux et aux Ehpad, et en financement de start-up spécialisées dans le coronavirus.
Le comité NPA de Lannion Guingamp Bégard Paimpol a rédigé un communiqué de presse le 5 avril exigeant la réquisition du laboratoire vétérinaire LABOCEA de Ploufragan (Côtes d’Armor) pour lancer massivement des tests.
Entretien avec Frédéric Gibert, élu CGT au Conseil social et économique de l’usine pharmaceutique Famar de Saint-Genis-Laval, entreprise en redressement judiciaire, à côté de Lyon.
Le mobile du crime ? 145 millions de boîtes de Mediator, vendues à 5 millions de personnes, pour un chiffre d’affaires annuel de 300 millions d’euros. L’arme du crime ?
Interpellé à l’Assemblée nationale sur le scandale Dépakine, Édouard Philippe déclarait : « On ne doit pas dénigrer une entreprise française qui fonctionne bien », soutenu par Christophe Castaner devant le site de Sanofi Sisteron : « On n’a pas le droit de critiquer une grande entr
Le 15 novembre, les députés ont voté à l’unanimité la création d’un fonds d’indemnisation pour les victimes de la Dépakine.
Le médicament est un bien commun. Il doit nous appartenir à travers un service public du médicament contrôlé par la population !
« Un milliard d’euros de bénéfices, l’hépatite C on en vit très bien », « Bien placé, un cancer peut rapporter jusqu’à 120 000 euros », « Une leucémie, c’est en moyenne 20 000 % de marge brute », ou encore « Le mélanome, c’est quoi exactement ?

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à industrie pharmaceutique