homophobie

Ils n’ont pas peur du ridicule, les réacs anti PMA : ni dans leurs argumentaires ni dans le chiffre annoncé de participants à leur manifestation du dimanche 6 octobre (600 000 !). Et ils pourraient presque nous faire rire si leur discours restait sans conséquence.

Les informations qui parviennent de Tchétchénie, timidement relayées par quelques journaux, sont effroyables. Ramzan Kadyrov, le fidèle serviteur de Poutine dans la république « autonome » de Tchétchénie, se veut plus royaliste que le roi du Kremlin.
D’aucunEs n’hésitent plus à parler de « trumpisation » du débat politique. Et ces derniers jours, force est de constater que le discours mais aussi les actes sexistes, homophobes et plus largement réactionnaires, sont bien présents.
Jeudi 21 juillet 2016, peu après minuit Victor et Maxime, en scooter dans Paris, se font arrêter par des policiers en civil.
Dans la nuit du 11 au 12 juin, Omar Mateen a fait irruption au « Pulse », une discothèque gay d’Orlando en Floride. Avant d’être lui-même abattu par la police, il a assassiné méthodiquement 49 hommes et femmes, et en a blessé 53 autres.
La tuerie perpétrée au Pulse, boîte de nuit de la  communauté LGBT d'Orlando aux Etats-Unis, nous appelle d'abord au deuil. Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches, ainsi qu'aux victimes de l'homophobie partout dans le monde.
La tuerie perpétrée au Pulse, boîte de nuit de la  communauté LGBT d'Orlando aux Etats-Unis, nous appelle d'abord au deuil. Nos pensées vont aux victimes et à leurs proches, ainsi qu'aux victimes de l'homophobie partout dans le monde.
Ce dimanche 12 Juin à Orlando, un tireur homophobe a tué 50 personnes dans la boite de nuit gay PULSE. L’attaque a été revendiquée par Daesh.
Dans un entretien publié par Le Monde ce mercredi, la ministre de la Santé Marisol Touraine affirme que « dès le printemps 2016, on ne pourra plus être exclu du don du sang en raison de son orientation sexuelle ». Si c’était le cas, il s’agirait effectivement d’une bonne nouvelle.
Dans un entretien au quotidien Le Monde publié ce mercredi, la ministre de la Santé Marisol Touraine est fière d’affirmer que « dès le printemps 2016, on ne pourra plus être exclu du don du sang en raison de son orientation sexuelle ».

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à homophobie