GPII

Jeudi 7 novembre, le gouvernement annonçait l’abandon du projet Europacity. Une victoire pour touTEs les opposantEs à ce désastre social et écologique annoncé, mais la vigilance reste de mise.

Suite au décés , cette nuit, d'un jeune de 21 ans sur le site de Sivens, en marge de la manif qui a rassemblé plusieurs milliers d'opposants au barrage​.
Alors que les violences étatiques se multiplient dans la zone du Testet pour déloger les opposantEs à la construction du barrage de Sivens sur cette zone humide remarquable, un autre projet est en cours dans le Sud-Ouest, sur la Barne dans le Gers.
Malgré une mobilisation croissante et après trois semaines de bataille acharnée pour empêcher les engins destructeurs de pénétrer sur le site (voir l’Anticapitaliste n°255), le déboisement est terminé.
Ce projet, porté par le conseil général du Tarn et la Compagnie d’aménagement des Coteaux de Gascogne (CACG), est un projet inadapté dont le coût environnemental et financier est très élevé.
Depuis lundi matin, le déboisement a commencé sur la ZAD du Testet sous la protection dense de 200 gendarmes mobiles, PSIG et brigade canine.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à GPII