GPII

Jeudi 7 novembre, le gouvernement annonçait l’abandon du projet Europacity. Une victoire pour touTEs les opposantEs à ce désastre social et écologique annoncé, mais la vigilance reste de mise.

Depuis plusieurs semaines, la situation à Sivens et dans le Gaillacois est de plus en plus préoccupante. De véritables milices se sont constituées dans le but de terroriser les opposant-e-s au barrage de Sivens.
Carte interactive des GPII, grands projets inutiles et imposés, de la CNE (commission nationale écologie) du NPA.
Comme leur nom l’indique, les grands projets inutiles imposés (GPII) sont complètement inutiles à la population. Pourtant ils lui sont imposés...
Un an après la grande manifestation du 22 février 2014 à Nantes, durement réprimée par les forces de l’ordre, et 4 mois après le meurtre de Rémi Fraisse, tué d’une grenade offensive dans le dos sur la ZAD du Testet, deux manifestations nationales étaient appelées à Nantes et Toulouse ce samed
Article de la Dépêche. Membre du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) de la Haute-Garonne, signataire de l'appel avec ATTAC, Ian Simpson s'explique sur la manifestation de samedi dernier…
Le 23 décembre, le juge des référés du tribunal administratif a suspendu (à la demande des fédérations de pêche de la Drôme et Rhône-Alpes) l’arrêté du préfet de l’Isère ayant délivré une autorisation « loi sur l’eau » à la société Roybon Cottages du Groupe Pierre et Vacances.
Après la mort de Rémi Fraisse, le mois de novembre à Toulouse aura été marqué par la mise en état de siège du centre ville chaque samedi par les « forces de l’ordre », aboutissant à de multiples violences policières et arrestations arbitraires de manifestantEs par dizaines.
Depuis le meurtre de Rémi Fraisse par la gendarmerie sur la ZAD du Testet, la nuit du 25 au 26 octobre, à Sivens (Tarn), Toulouse est devenu l’épicentre de la contestation contre le barrage et les violences policières.
‎Les révélations du rapport d'enquête sur la mort de Rémi Fraisse ont démontré que le crime d'Etat s'est doublé d'une tentative de dissimulation du côté des autorités. Mais le gouvernement ne s'est pas arrêté là.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à GPII