gouvernement Valls

Profitant des cérémonies d’hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, Valls a déclaré que l’état d’urgence serait sans doute encore prolongé de quelques mois, pendant toute la durée de la campagne présidentielle. « Il est difficile aujourd’hui de mettre fin à l’état d’urgence.

Alors qu’il n’a jamais été autant discrédité et illégitime, Hollande, dans son discours de pré-candidat du 8 septembre, se positionne comme rempart à la droite et à l’extrême droite, comme le garant de l’État de droit et du modèle social...
Hollande, dans son discours de pré-candidat du 8 septembre, se positionne comme rempart à la droite et à l’extrême droite, comme le garant de l’État de droit et du modèle social... Lui qui a instauré l’état d’urgence et fait voter, au nom de la lutte contre le terrorisme, des lois liberticides.
Ensemble, contre le gouvernement PS-Medef, résister et construire une alternative anticapitaliste
Les agendas se remplissent, annonçant ce que les unEs et les autres veulent faire de ces prochains mois...
Répression partout, justice nulle part
La mobilisation du printemps contre la loi El Khomri a montré que le monde du travail était capable de se faire entendre.
L’été aura vu la multiplication des candidatures prétendant incarner une alternative à gauche en vue de la présidentielle de 2017.
Ce lundi 29 aout, Valls réunissait la quasi-totalité de son gouvernement à Colomiers (31), sous l’égide du PS, pour sa rentrée politique.
La journée de mobilisation du 14 juin a été la plus forte depuis le début du mouvement avec plusieurs centaines de milliers de manifestants. Quatre mois de grèves, d’actions, de réunions ont montré que les salariéEs ne veulent pas de cette loi et de ce gouvernement.

Pages

S'abonner à gouvernement Valls