Gouvernement Edouard Philippe

Face à l’ampleur de la crise, le numéro 2 du gouvernement François de Rugy a fini par démissionner. Il faut dire que les révélations concernant ses pratiques illégales (et scandaleuses) commençaient à s’accumuler.

Après un suspense haletant de deux semaines, l’annonce du nouveau gouvernement est enfin (?) tombée. Une annonce qui pourrait se résumer à « beaucoup de bruit pour rien », le nouveau gouvernement s’inscrivant dans la parfaite continuité du précédent… 
Si l’on aime les feuilletons, on pourra se délecter de cette rentrée gouvernementale, à condition toutefois de ne pas être trop regardant sur la qualité...
Après des jours de confusion, le pouvoir a confirmé que le prélèvement à la source serait mis en place à partir du 1er janvier 2019... Mais une première brèche de discorde s’est ouverte au sein du gouvernement.
Un véritable non-événement : Richard Ferrand, petit baron de Macron, a sans surprise été élu au « perchoir », c’est-à-dire à la présidence de l’Assemblée nationale.
Hulot n’a pas été utile pour faire avancer les causes écologistes. Au contraire !Il a tout validé dans la politique productiviste du gouvernement Macron, y compris les projets auxquels il s’était opposé avant d’être ministre :
La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique vient de publier les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement. Sans grande surprise, ce gouvernement compte douze millionnaires.Des ministres millionnaires
« C’est un budget pour tous les Français », a déclaré sans rire le ministre de l’économie, Bruno Le Maire. En fait, le budget 2018 est un élément d’une politique globale qui tourne le dos à toute prétention égalitaire.
Dans son intervention de dimanche, Macron a confirmé qu’il défendait les classes supérieures, patronat et actionnaires. Il tente pour cela de nous faire croire que la lutte des classes n’existe plus.
L’intervention de Macron dimanche soir a été qualifiée d’opération de communication ou résumée par l’idée que Macron serait le président des riches.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Gouvernement Edouard Philippe