Emmanuel Macron

La nomination de Jean Castex illustre la politique d’Emmanuel Macron. En nommant un membre des Républicains, il montre que sa politique est clairement de droite.

Le second tour des élections municipales a donc bien eu lieu le 28 juin. Ces élections témoignent d’une crise démocratique sans précédent et, plus que jamais, l’illégitimité du pouvoir.
Coincé entre la montée des mobilisations contre les violences racistes et policières, les manifestations pour le droit à la santé pour toutes et tous et des élections municipales qui vont probablement tourner au fiasco pour les listes amies du gouvernement, Macron s’est cru obligé de s’invite
Les premières minutes du discours asséné ce soir par Macron ont été marquées par une autosatisfaction bien mal placée sur la gestion d’une crise sanitaire qui a emporté officiellement près de 30 000 personnes...
Le 18 mai, Emmanuel Macron et Angela Merkel ont tenu une conférence de presse commune annonçant leur accord sur une proposition de création d’un fonds pour la relance de l’économie européenne de 500 milliards d’euros, destinés à soutenir les pays les plus touchés par la crise.
Le monde se déconfine lentement, les colères aussi.
Sur la base du recul de l’épidémie, Édouard Philippe accélère le déconfinement, mais de nombreuses zones de flou perdurent, et des attaques se profilent contre les classes populaires.
S’adressant au monde de la culture – en fait du spectacle seulement – le 6 mai, Macron a fait la démonstration de sa méconnaissance totale de nos métiers.
C’est le 16 mars, au cours d’un discours durant lequel il ne prononcera jamais le mot, qu’Emmanuel Macron annonçait l’entrée en vigueur du confinement.
Lundi 11 mai, la première journée de « déconfinement » a été un fiasco pour le gouvernement.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Emmanuel Macron