Emmanuel Macron

Aujourd’hui Macron a décidé de venir visiter les établissements de santé du 93 et notamment la Maison de santé pluridisciplinaire de Pantin.

Il est de plus en plus clair que ce gouvernement, comme ceux qui l'ont précédé, porte une lourde responsabilité dans la gestion calamiteuse de la crise sanitaire.
Certains y avaient vu une lueur d’espoir.
Le discours de Macron de ce matin en a étonné plus d’unE. « Avec le confinement, j’ai lu Marx et j’ai eu une révélation », a-t-il déclaré à BFMTV. Pascal Praud a eu une attaque et a été transféré directement à l’hôpital Tenon.
Édouard Philippe a osé déclarer samedi soir qu’«il ne laissera personne dire qu’il y a eu du retard dans les décisions».
La loi d’urgence sanitaire autorise le gouvernement à modifier certaines dispositions du code du travail et du statut des fonctionnaires de manière, en principe, temporaire.
Le gouvernement a organisé par décrets depuis le 14 mars le confinement généralisé.
Dans son discours du 25 mars au soir, Emmanuel Macron n’a de nouveau annoncé aucune mesure concrète pour la santé et pour faire face à la crise économique. Sa seule annonce réelle est le déploiement de l’armée, avec ce qu’il a appelé l’opération « Résilience ». 
Le 12 mars, lors de sa première allocution solennelle, la main sur le cœur, Macron l’avait juré : « Il nous faudra demain tirer les leçons du moment que nous traversons, interroger le modèle de développement dans lequel s’est engagé notre monde depuis des décennies et qui dévoile au grand jour le
À six reprises, dans son discours télévisé du 16 mars, Emmanuel Macron a martelé que la France était en guerre.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Emmanuel Macron