Emmanuel Macron

Entre trois et quatre mille manifestantEs se sont rassembléEs au Havre ce 17 septembre, essentiellement du secteur privé. Parmi les nombreuses entreprises menacées de licenciements, deux étaient particulièrement mobilisés, soutenus par un nombre conséquents de portuaires et de dockers.

La publication fin mai d’un « Plan de sortie de crise »1 à l’initiative du collectif d’organisations syndicales et associatives bap
Des centaines de milliers de suppressions d’emplois d’un côté, des cadeaux sans limite au patronat de l’autre, il est temps de construire une riposte sociale contre le gouvernement et le patronat.
Vendredi 11 septembre, Jean Castex lançait un appel « solennel » au « sens des responsabilités de chacune et de chacun ».
Vendredi 11 septembre, Jean Castex lançait un appel « solennel » au « sens des responsabilités de chacune et de chacun ».
Macron et ses 3 ministres (Blanquer, Vidal et Moreno) sont venus visiter un lycée où est enseigné l’aéronautique, ainsi que Hall 32 (campus du secteur industriel) pour vanter leur politique concernant l’égalité des chances avant de se rendre au rectorat le mardi 8 septembre.
À grands sons de trompe a été annoncé, le 3 septembre, le lancement du programme de relance intitulé « France relance ».
Un cap a été franchi dans la crise écologique, économique, sociale et politique.
On ne s’attendait à pas grand-chose et le nouveau Premier ministre ne nous aura pas vraiment déçus lors de son discours de politique générale.
Entretien. À l’annonce de la composition du nouveau gouvernement, la colère des milieux féministes a été immédiate. Ce sont principalement les noms de Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti qui ont suscité l’indignation, déclenchant une vague de mobilisations au quatre coins du pays.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Emmanuel Macron