élections départementales

Les quelques changements de ce « troisième tour » des départementales n’ ont pas créé de bouleversements profonds...

Article rédigé pour la revue Viento Sur.
Ah qu’il était fiérot, Valls, le 22 mars au soir, des résultats du premier tour des départementales : « Les formations républicaines ont tenu leur place (…), le FN n’est pas la première force ce soir.
Seul ou dans un cadre unitaire, le NPA était présent dans 5 départements. Voici ci-dessous les compte rendus de nos correspondantEs.
« Bien sûr, le FN est le premier parti de France », affirme, péremptoire, Florian Philippot ironisant sur les listes hétéroclites de la droite. « Je veux bien que l’on ajoute des choux et des carottes : UDI, divers droite...
Les résultats du premier tour des élections départementales confirment et approfondissent les rapports de forces électoraux des derniers scrutins.
 Le premier tour des élections départementales a été marqué par une forte abstention  alors que tous les grands partis en avaient fait un enjeu national d’importance.
Les élections départementales 2015 se déroulent dans un contexte de crise profonde. Selon les derniers sondages, l’abstention risque une nouvelle fois d’être le grand gagnant (elle avait atteint 56 % en 2011)... juste devant le FN et la droite. Pour le PS, la défaite risque d’être sanglante.
Notre candidature a pour premier objectif de faire découvrir le NPA dans l’Indre. Beaucoup de gens connaissent par exemple Olivier Besancenot, mais ce n’est pas pour autant qu’au niveau local nous arrivons à percer et à nous faire entendre.
Ce dimanche 22 mars aura lieu le premier tour des élections départementales dont tous les grands partis institutionnels ont fait un enjeu national. Au sein du monde du travail, des classes populaires, le parti de l'abstention pourrait être le premier parti de France.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à élections départementales