Attentats du 13 novembre

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Il y a deux ans, le Raid intervenait au 48 rue de la République à Saint-Denis contre le groupe de terroristes impliqué dans les attentats du 13 novembre 2015. L’immeuble concerné s’est en partie effondré suite à l’assaut et aux explosions.

Il y a un an, le 18 novembre 2015, le centre ville de Saint-Denis se réveillait en état de siège.
27 mars 2016 : le jusque-là obscur ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner réussit à se hisser en tête du journal de 20 heures.
Par Yvan Lemaitre. Le coup de semonce annoncé des résultats des élections régionales qui font du FN le premier parti du pays et accélèrent la redéfinition des rapports de force politiques vers la droite après les attentats du 13 novembre et leurs suites, constituent un tournant i
Par Pierre Rousset et François Sabado1. Pa
Les attentats du 13 novembre à Paris, précédés par ceux de Bagdad, Ankara, Beyrouth et Charm el-Cheikh, prolongés par la prise d’otages au Mali, ouvrent une nouvelle séquence avec la combinaison d’opérations terroristes de masse par Daesh contre les populations, d’une politique extérieure gou
Entretien. Samedi 28 novembre avait lieu une rencontre goûter : parents d’élèves de l’école Jules-Guesde de Saint-Denis, habitantEs du quartier, militantEs d’associations et d’organisations de la ville de Saint-Denis...
Il n’aura fallu attendre que quelques heures le soir des attentats du 13 novembre pour que la haine islamophobe se déchaîne, non seulement du côté de l’extrême droite et de la droite extrême, mais aussi dans les plus hautes sphères de l’État : déclarations outrancières, amalgames douteux, sti
Après être allé à Londres et Washington et rencontré à l’Elysée Angela Merkel et Matteo Renzi, Hollande a vu Poutine dans l’objectif officiel de mettre sur pied une grande coalition internationale contre Daesh.
Après les attentats meurtriers à Paris du 13 novembre, le gouvernement a instauré l’état d’urgence qui a été prolongé pendant trois mois. Cet état d’exception permet au gouvernement d’interdire les manifestations sociales, féministes et écologiques.

Pages

S'abonner à Attentats du 13 novembre