SNCF

En cette rentrée, alors qu’une nouvelle batterie d’attaques est à l’agenda du gouvernement Macron, il nous a semblé utile de revenir sur les mobilisations du printemps dernier, afin de tirer certains bilans politiques utiles – espérons-le – pour les discussions dans la gauche radicale et révo

Il n’est pas facile d’apprécier cette première journée de grève à la SNCF. A la fois spectaculaire en nombre de grévistes et en paralysie du trafic, mais qui pour autant reste dans le cadre de la grève voulue par l’intersyndicale de deux jours sur 5. 
Tribune unitaire publiée par L’Humanité et Médiapart.
Après le succès du 22 mars, où 25 000 cheminots ont manifesté à Paris et 40 000 partout en France, notre premier jour de grève est également un succès.
Comme prévu, la situation sociale s’est accélérée dans la foulée de la grève du 22 mars. Mais les impulsions syndicales restent bien trop faibles pour construire le niveau d’affrontement nécessaire contre ce gouvernement et le patronat.
La direction aura beau tourner les chiffres de grévistes dans tous les sens pour tenter de les minimiser, rien n’y fera : la journée de mobilisation du 22 mars est un succès à plusieurs égards.
La mobilisation du 22 mars a été à la hauteur de nos espérances, d’un coup de semonce face aux attaques du gouvernement. Plusieurs dizaines de milliers de cheminotEs ont manifesté, des dizaines de milliers de personnels des services publics.
Le 22 mars prochain, sept organisations syndicales appellent à une journée de grève et de manifestation dans la fonction publique.
Cela fait plusieurs semaines qu’à la SNCF tous les indicateurs sont au vert pour la grève/manifestation du 22 mars. Non seulement la mobilisation est forte chez les cheminotEs, mais également parmi l’encadrement.
Une réunion unitaire s’est tenue dans les locaux du NPA la semaine dernière. Elle a aboutit à un appel unitaire large, d’une grande partie des organisations politique du mouvement ouvrier, en soutien aux mobilisations à la SNCF et dans les services publics.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à SNCF