SNCF

Jeff, cheminot, est poursuivi pour avoir allumé une torche sur le quai de la gare de Nîmes le 14 Mai dernier lors de la journée sans cheminots. Il était convoqué ce mercredi 18 juillet, à Lyon, pour un conseil de discipline.

La direction aura beau tourner les chiffres de grévistes dans tous les sens pour tenter de les minimiser, rien n’y fera : la journée de mobilisation du 22 mars est un succès à plusieurs égards.
La mobilisation du 22 mars a été à la hauteur de nos espérances, d’un coup de semonce face aux attaques du gouvernement. Plusieurs dizaines de milliers de cheminotEs ont manifesté, des dizaines de milliers de personnels des services publics.
Le 22 mars prochain, sept organisations syndicales appellent à une journée de grève et de manifestation dans la fonction publique.
Cela fait plusieurs semaines qu’à la SNCF tous les indicateurs sont au vert pour la grève/manifestation du 22 mars. Non seulement la mobilisation est forte chez les cheminotEs, mais également parmi l’encadrement.
Une réunion unitaire s’est tenue dans les locaux du NPA la semaine dernière. Elle a aboutit à un appel unitaire large, d’une grande partie des organisations politique du mouvement ouvrier, en soutien aux mobilisations à la SNCF et dans les services publics.
Du 6 au 15 mars, la direction de Geodis au port de Gennevilliers a convoqué 11 délégués CGT à des entretiens préalables avant « sanctions pouvant aller jusqu’au licenciement ». L’un d’eux subit depuis le 22 février une mise à pied conservatoire.
Ce lundi 12 février, la direction organisait une fête à Gare de Lyon pour les 80 ans de la SNCF. Au menu : animations, petits-fours et cocktails pour célébrer la privatisation du rail.
Macron a décidé de passer une vitesse. Pour commencer 2018, le gouvernement s'est attaqué aux étudiants et aux lycéens avec la loi Vidal et la réforme Blanquer.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à SNCF