SNCF

Au cours de l’année 2018, la SNCF a supprimé 10 emplois par jour (non-remplacement des départs, baisse de 30 % des embauches en CDI…).

À l’occasion de la « journée sans cheminotEs » du 14 mai, qui a rappelé, à qui faisait mine de ne pas le voir, que la mobilisation à la SNCF était loin de s’essouffler, entretien avec Stella, salariéE de la SNCF en région parisienne et militante active dans l’organisation du mouvem
Convergence des luttes.
Les cheminotEs sont en grève avant tout pour défendre des acquis sociaux, l’unicité de l’entreprise et leur attachement au service public, et nous sommes solidaires.
Le statut cheminot fait l’objet de toutes les attentions du gouvernement : à entendre certains, il serait responsable de la dette de la SNCF ou encore empêcherait le rail de devenir « concurrentiel », etc.
Un référendum est annoncé à la SNCF. Guillaume Pépy nous la joue-t-il à la Janaillac, PDG d’Air France – « si c’est non, je démissionne » ? Eh bien non, c’est l’intersyndicale SNCF qui, à l’initiative de la CGT, se préparerait à consulter les cheminotEs.
Depuis plus d’un mois maintenant, le NPA a entrepris une démarche unitaire vis-à-vis des organisations de gauche afin que, malgré nos désaccords, nous parlions d’une seule voix pour affirmer notre soutien aux luttes en cours, notamment à la SNCF, et que nous contribuions à la const
Depuis plus d’un mois maintenant, le NPA a entrepris une démarche unitaire vis-à-vis des organisations de gauche afin que, malgré nos désaccords, nous parlions d’une seule voix pour affirmer notre soutien aux luttes en cours, notamment à la SNCF, et que nous contribuions à la construction et
La fac de Tolbiac à Paris, occupée par les étudiantEs en lutte depuis le 26 mars, était devenue, avant son évacuation par la police, un point de ralliement des facs de la région parisienne, mais aussi de nombreux salariéEs, dont des dizaines de cheminots venus prendre l’air de la contestation
L’après-midi du lundi 23 avril, premier jour de la nouvelle séquence de deux jours du calendrier syndical, a été marquée par le rassemblement à la gare du Nord de 125 cheminotEs venus de plusieurs gares et établissements de la région parisienne, syndiqués à la CGT, FO, Sud Rail, et beaucoup d

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à SNCF