SNCF

La mobilisation d’aujourd’hui à la SNCF était la suite de la mobilisation du printemps dernier contre le pacte ferroviaire. On entre dans le vif du sujet : les réorganisations sont en cours pour parachever la transformation de la Sncf en plusieurs société anonymes pour décembre prochain.

Face à la menace brandie par la direction de la SNCF de supprimer, dès septembre prochain, 31 postes dans le service des trains (en majorité des agents commerciaux ou « contrôleurs ») de Paris Austerlitz, Limoges et Toulouse (Palito), les cheminotEs directement concernéEs ont su rapidement s
Contre les projets de restructuration de la SNCF dans le département de la Loire, les cheminotEs sont en grève. Ils craignent la privatisation et la dégradation du service public.
Les « Assises du ferroviaire » lancées par le gouvernement en 2011 ont rendu leurs « recommandations ».
La SNCF vient de modifier 85 % des horaires de train, en invoquant le cadencement et les nombreux travaux sur les voies. Mais il s’agissait surtout de libérer des créneaux horaires aux nouvelles entreprises ferroviaires privées...
A compter du mercredi 16 novembre, les conducteurs du RER C sont en grève pour s'opposer à la mise en place de la nouvelle organisation du travail que veut imposer la direction pour le service de l'année 2012.
Dans l’ouest lyonnais, la SNCF tente d’imposer l’Équipement agent seul, dispositif qu’elle voudrait voir se généraliser, supprimant le contrôleur (chargé avant tout de la sécurité des usagers) à bord des trains.
« Ras-le-bol », c’est le mot qui revient dans toutes les bouches ce lundi 5 septembre sur le piquet de grève devant la gare de la Part-Dieu à Lyon.
Dans la droite ligne de la politique répressive et antisociale menée par le gouvernement et le patronat, la direction de la SNCF a mis en place une véritable politique de répression antisyndicale.
Le 24 mars avaient lieu les élections professionnelles à la SNCF (comité d’entreprise et délégués du personnel), avec un taux de participation de 73,9 %. La CGT obtient 37,37 % des voix, alors que l’Unsa (21,46 %) et la CFDT (13,76 %) progressent.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à SNCF