SNCF

Un train de la Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA) a déraillé en plein centre-ville de Lac-Mégantic dans la nuit du vendredi 5 au samedi 6 juillet et a fait 50 victimes... Des décennies de politiques libérales en sont la cause.
Vendredi 12 juillet, le train express Corail Paris-Limoges a déraillé à grande vitesse en gare de Brétigny-sur-Orge. Cet accident, le plus grave depuis 25 ans, a fait 6 morts et plus de 60 blessés.
Le 13 juin dernier, les cheminots étaient appelés à cesser le travail par toutes les fédérations syndicales. Avec 47,3 % de grévistes, cette mobilisation – la plus importante depuis 2010 – a été un succès.
Le 30 octobre 2012, le ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, dévoilait à l’occasion des 75 ans de la SNCF les grandes lignes de la réforme du ferroviaire voulue par le gouvernement socialiste.
Le gouvernement vient de lancer officiellement une réforme ferroviaire. Sur la base des rapports Bianco et Auxiette, elle vise à préparer l’ouverture à la concurrence dans le transport ferroviaire de voyageur, ainsi qu'à diminuer le coût du travail des cheminots.

Face à la menace brandie par la direction de la SNCF de supprimer, dès septembre prochain, 31 postes dans le service des trains (en majorité des agents commerciaux ou « contrôleurs ») de Paris Austerlitz, Limoges et Toulouse (Palito), les cheminotEs directement concernéEs ont su rapidement s
Contre les projets de restructuration de la SNCF dans le département de la Loire, les cheminotEs sont en grève. Ils craignent la privatisation et la dégradation du service public.
Les « Assises du ferroviaire » lancées par le gouvernement en 2011 ont rendu leurs « recommandations ».

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à SNCF