Jeunesse

Mardi 14 février, 19 étudiantEs investissaient pacifiquement la présidence de l’université de Besançon pour s’opposer au vote sur la sélection à l’université.

Etudiants, pas criminels ! Comme le dit M. Bahi, « ça suffit » !
A chaque élection, la jeunesse est une cible de choix.
Interview d’Anne-Cécile Vain de la commission étudiante de l’IUT d’AuchPeux-tu nous expliquer ce qui se passe aujourd’hui ?
Octobre 2014, le conseil départemental de la Haute-Vienne décidait de supprimer le financement des contrats jeunes majeurs pour les jeunes ayant eu moins de 3 ans de prise en charge en tant que mineurs isolés.
Entretien. Doctorant à la Sorbonne, Guillaume Vadot est un des animateurs du NPA Jeunes. Le 22 septembre, il a été agressé par des policiers pour avoir filmé un contrôle d’identité musclée à la gare de Saint-Denis.
Publié dans l’Etincelle Anticapitaliste. En plein cours de la mobilisation contre la loi Travail, pour laquelle même le secteur étudiant éta
Le printemps 2016, mouvement revendicatif ou phénomène politique ? Dans la jeunesse, étudiante et au-delà, le mouvement a vu la rapide mise au second plan, si ce n’est à l’écart, des organisations prétendant le représenter (au premier rang desquelles l’UNEF).
C’est une mobilisation de la jeunesse qui a servi de détonateur à un mouvement bien plus vaste, dont la forte tonalité antigouvernementale ébranle tout le cadre politique.
Face à la mobilisation de la jeunesse contre la loi travail, le gouvernement tente de désamorcer la colère de deux manières : en jetant de l’huile sur le feu avec la répression, et en annonçant une série de mesures censées améliorer nos conditions de vies et d’insertions professionnelles...

Pages

S'abonner à Jeunesse