Jeunesse

Le premier week-end de septembre a été l’occasion pour une quarantaine de jeunes militantEs du NPA de se retrouver pour le Secrétariat national jeunes (SNJ). 

Cérémonie au drapeau, Marseillaise à la pelle, privations de liberté et punitions militaires ; les premières images du SNU n’ont fait que confirmer le caractère réactionnaire et nationaliste de cette nouvelle mesure du gouvernement.
Pour la deuxième année, la plateforme Parcoursup, machine à sélectionner contre laquelle les lycéenEs s’étaient mobilisés par dizaines de milliers, est entrée en action. 
Ce 28 février, les drapeaux rouges du NPA à l’entrée de l’AGECA annonçaient la couleur : un meeting avec plus d’une centaine de jeunes venus écouter nos perspectives révolutionnaires.
Beaucoup, de bonne foi, ont donné leur voix à E. Macron au 2e tour des présidentielles en croyant faire barrage au Front national et à ses idées. En ce qui concerne les idées, visiblement, c’était un peu court.
L’Humanité a publié la semaine dernière une lettre publique à la présidence de l'Université de Paris Nanterre
La présidence de l’Université de Nanterre a interdit l'accès du campus à Victor et Mickaël, étudiants et militants à Nanterre. Pas de vacances pour la répression…
Mickaël et Victor, militants du NPA et de l'Unef, viennent de recevoir chacun un arrêté de Jean-François Balaudé, Président de l'université Paris-Nanterre, leur interdisant d'accéder aux locaux de l'université du 7 janvier au 5 février 2019.
Depuis plus de deux semaines, la jeunesse scolarisée a emboîté le pas aux Gilets jaunes et s'est aussi mêlée à la lutte contre Macron.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Jeunesse