Notre hebdo

Hebdo L’Anticapitaliste - 440 (26/07/2018)

Difficile d'anticiper comment évoluera la crise politique créée par « l'affaire Benalla » qui ne fait que commencer.
Les mois de mai et juin ont donné lieu a de multiples témoignages de militantEs qui ont vécu les « années 68 ». il en manquait certains à l’appel.
Pour ce numéro d’été, nous avons décidé de donner la parole à plusieurs camarades anticapitalistes militant dans divers pays de l’Union européenne.
Dans quelques jours (20 août), après plus de 8 années de gestion européenne directe du pays, on fêtera la fin officielle de la troïka.
Les ItalienEs, d’abord favorables au projet d’unité européenne, ont peu à peu changé de position face aux politiques d’austérité menées par les gouvernements de centre droit et de ce
Le débat au Danemark à propos de l’Union européenne tend à se résumer à la question « Pour ou contre ? » En dernière instance, il s’agit de se demander s’il faut demeurer dans l’UE o
La Grande-Bretagne traverse actuellement une profonde crise politique liée à la façon de conduire le « Brexit ».
En Allemagne le rôle de la « question européenne » a considérablement changé depuis l’introduction de la monnaie unique et – beaucoup plus encore – depuis la « crise grecque ».
Les enquêtes d’opinion indiquent que les citoyenEs espagnols sont parmi les plus favorables à l’Union européenne, et à une plus grande intervention de sa part dans les débats nationa
Deuxième entreprise à entrer en lutte en Mai 68, Renault Cléon fut l’une des dernières à reprendre le travail, le 17 juin.
Pour le dernier numéro de l’Anticapitaliste avant la coupure estivale, nous avons décidé de donner envie à celles et ceux qui n’en seraient pas encore convaincus de venir participer
Aux Archives nationales, Hôtel de Soubise (Paris) et Pierrefitte-sur-Seine.
À Monteux, dans le Vaucluse, à 15 km d’Avignon, le long de la D942. 
D’Ernest Mandel, La Brèche, juin 2018, 8 euros.
D'Hubert Krivine, Éditions Cassini, 144 pages, 12 euros.  
Alors que plus de 110 000 étudiantEs sont toujours en attente d’une affectation sur Parcoursup, dans de nombreuses facs, les militantEs préparent la rentrée avec une campagne pour in
Entre Marseillaise et tabassages par vrais et/ou faux policiers, le gouvernement continue ses basses œuvres de détricotage du droit de travail. 
Enfin l’usine ferme… pour les 4 semaines de congés d’été, jusqu’au 20 août. Ces vacances sont les bienvenues, peut-être plus que d’habitude.
Difficile de savoir ce dont Trump et Poutine ont discuté lors de leur rencontre le 16 juillet à Helsinki. Syrie, Corée du Nord, nucléaire… étaient au menu.
Le gouvernement a tout fait pour garder secret, le plus longtemps possible, le fameux rapport CAP 22.
Après la séquence euphorique de la Coupe du monde et la mise en scène d’un président triomphant, à l’image de l’équipe nationale, Macron vient de se prendre un méchant carton rouge avec
Raciste, discriminatoire, colonial : nous ne nous sommes jamais privés, au côté des PalestinienEs et de leurs soutiens, d’attribuer ces divers qualificatifs à l’État d’Israël.
Le 19 juillet 2016, Adama Traoré était tué par des gendarmes, le jour de ses 24 ans, dans les bâtiments de la gendarmerie de Persan, dans le Val d’Oise.

Après la séquence euphorique de la Coupe du monde et la mise en scène d’un président triomphant, à l’image de l’équipe nationale, Macron vient de se prendre un méchant carton rouge avec...

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.