Hebdo Tout est à nous ! 113 (28/07/11)

Contrairement aux idées répandue dans les médias et malgré le référendum octroyé par le roi, il n’existe pas d’exception marocaine.

Un lent processus de reconstruction politique est en cours en Algérie. Les révoltes populaires depuis le mois de janvier visent à un changement de régime et contestent indirectement la domination capitaliste sur le monde arabe.
Ghali Benmoussa1 est un jeune militant âgé de 21 ans, membre actif du mouvement du 20 Février à Hoceima. Comment le mouvement du 20 Février est-il né ?
Kadhafi, au pouvoir en Libye depuis 42 ans, a régulièrement changé d’idéologie : du panarabisme aux États-Unis d’Afrique, en passant par le soutien à différents groupes de diverses obédiences.
Servant de base arrière à la résistance libanaise, le régime syrien se croyait à l’abri de la contagion des révolutions en Tunisie et en Égypte. Mais un mouvement de révolte a débuté le 18 mars qui a donné lieu à une répression féroce de la part de Bachar al-Assad.
Lorsque les révolutions ont éclaté, la plupart des monarchies du Golfe ont pu acheter provisoirement la paix sociale grâce à la richesse qu’elles tirent du pétrole. Mais cette possibilité n’existait pas à Barheïn où les ressources en hydrocarbures s’épuisent.
Les bouleversements dans les pays arabes pourraient changer la donne en Palestine, notamment en recréant un lien entre les Palestiniens et le reste des peuples arabes, modifiant ainsi les rapports de forces.
Malgré une volonté affichée de rompre avec l’ère Bush de la guerre sans limites, Obama depuis son arrivée au pouvoir mène une politique associant militarisme et libéralisme économique.
Entretien avec Gilbert Achcar, auteur et militant marxiste libanais, enseignant à l’université de Londres après l’avoir été à Paris VIII. Il prépare actuellement un ouvrage sur les révolutions arabes.
Dix-huit jours de manifestations ont mis un terme à 30 ans de pouvoir de Hosni Moubarak, qui capitule le 11 février 2011. Une protestation de jeunes se transforme en une puissante vague contestataire qui secoue la société égyptienne. Une révolution débute1 !

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Hebdo Tout est à nous ! 113 (28/07/11)