Hebdo L’Anticapitaliste - 442 (13/09/2018)

La fondation de IVe Internationale n’est pas que l’avènement d’une nouvelle structure : c’est aussi l’issue d’un processus de lutte politique de plus de quinze année, menée par Trotsky et l’Opposition de gauche, dans les partis communistes et la IIIe Internationale (IC)

La prise du pouvoir par Hitler, en janvier 1933, amena Trotsky à mettre à l’ordre du jour la création d’une nouvelle internationale, non seulement parce que la politique menée en Allemagne par la IIIe Internationale avait démontré la faillite de la bureaucratie stalinienne, mais au
En vue du congrès de fondation de la Quatrième Internationale en 1938, Léon Trotsky va rédiger un document essentiel : « L’agonie du capitalisme et les tâches de la IVe Internationale », connu comme « Programme de transition ». 
À la Ligue on l’appelait Murcia. Bernard Lebris est décédé le 17 juin à Caen, à 76 ans. Bernard fut à l’origine d’une des rares expressions de soutien de soldats aux mobilisations de Mai 1968, au 153e RIMCA de Putzig.
Géomètre au cadastre (finances publiques), arrivé à Marseille en 1989, J. Claude a d’abord été militant CFDT (membre de la CE départementale 13).
La séance plénière du congrès de fondation a eu lieu sur une seule journée, le 3 septembre 1938, dans le pavillon-grange appartenant à Alfred Rosmer, à Périgny dans la banlieue parisienne – bien que pour des raisons de sécurité il a été dit pendant un certain temps qu’il s’était tenu à Lausan
Lors de la dernière université d’été du NPA, deux ateliers animés par le militant anticapitaliste et anticolonial martiniquais Gilbert Pago ont traité de la question coloniale française à travers le prisme de la situation en Guadeloupe, Guyane et Martinique.
La fête de l’Humanité constitue, malgré son caractère commercial chaque année un peu plus prononcé, un temps fort de la rentrée politique.
Dunkerque, est depuis le 1er septembre, la plus grande agglomération de France (200 000 habitantEs, 17 communes) à proposer la gratuité sur l’ensemble de son réseau de transport public.
Depuis le lancement de la procédure PSE, le 26 juin dernier, nous sommes face à un compte à rebours terrible. Les dernières réunions auront lieu le 20 novembre. Donc nous n’avons même pas 3 mois pour réaliser un nouvel exploit qui consiste à sauver des centaines d’emplois.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à Hebdo L’Anticapitaliste - 442 (13/09/2018)