Hebdo L’Anticapitaliste - 410 (21/12/2017)

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Le parti de Nicolás Maduro a remporté, dimanche 10 décembre, plus de 300 municipalités sur les 335 en jeu. Cette victoire, obtenue grâce au boycott des trois principaux partis d’opposition, ne lève aucune des grandes incertitudes qui hypothèquent l’avenir du Venezuela.

Comme chaque année, jouons un peu. Cherchez bien... elle doit être là, et vous avec !
De Didier Castino. Éditions Liana Levi, 208 pages, 17,50 euros. Le personnage du roman se rappelle de sa jeunesse, de ses années d’études et des manifestations pendant le mouvement contre la loi Devaquet. 
D’Éric Vuillard. Actes Sud, 160 pages, 16 euros. Le prix Goncourt de cette année n’a sans doute pas besoin de publicité. Pourtant, il nous est difficile de ne pas en dire quelques mots. 
De Bruno Latour. Éditions la Découverte, 160 pages, 12 euros. 
De Mohammad Rasoulof.Reza est un modeste éleveur de poissons rouges. Il a quitté Téhéran pour s’installer à la campagne avec sa femme, directrice du lycée local, et son jeune fils. Il n’aspire qu’à vivre tranquillement. 
Le samedi 16 décembre, à l’initiative du NPA 31, près de 400 personnes se sont retrouvées salle San Subra à Toulouse pour fêter le centenaire de la première révolution sociale victorieuse de l’histoire. C’est Olivier Besancenot qui a animé la discussion. 
Pour sa nouvelle soirée-débat jeudi 14 décembre, une intervention habituelle du comité 17e-18e du NPA, le comité avait invité Quentin Ravelli, réalisateur de l’excellent film documentaire Bricks sorti récemment en salle.
Étions-nous seulement 700, comme l’affirme Ouest-France, ou bien le millier compté par certains samedi 16 décembre dans les rues de Ouistreham ?
Le 14 décembre, la journée de grève de l’Office national des forêts (ONF) avec une manifestation nationale à Paris a été un succès, rassemblant environ 1 000 personnes (sur à peu près 9 000 salariéEs).

Pages

S'abonner à Hebdo L’Anticapitaliste - 410 (21/12/2017)