Hebdo L’Anticapitaliste - 376 (23/03/2017)

Une nouvelle baisse des retraites, déjà réduites en moyenne de 40 %, 14e baisse depuis 2010 (!), ainsi qu’une libéralisation plus poussée des licenciements, ou même l’imposition des bas salaires, sont notamment au menu des « discussions » actuelles de la troïka.
Le vote en faveur du Brexit en juin dernier continue à poser de sérieux problèmes pour les directions des partis conservateur et travailliste, ainsi que pour le patronat britannique, qui tous, majoritairement, n’en voulaient pas...
Un processus de fragmentation de l’Union européenne semble s’engager du fait de l’incapacité des gouvernements à s’accorder.
L’ancien candidat à la présidentielle a tenu, mardi 14 mars, une réunion publique dans cet arrondissement d’immigration parisien, cela dans le cadre de la campagne de Philippe Poutou et à quelques jours de la marche du 19 mars.
Malgré une préparation difficile du fait de la « chasse aux parrainages », nous étions environ 200 jeudi 16 mars, pour le deuxième meeting de Philippe Poutou en Gironde.
Le mercredi 15 mars, Philippe Poutou animait deux meetings dans le 92.
Mardi 14 mars, à trois jours seulement de la clôture de la remise des parrainages, la venue de Philippe Poutou s’est construite autour de notre campagne démocratique pour arracher les 500 signatures.
Un quart d’heure avant le début du meeting, les chaises étaient déjà presque toutes occupées ! Assis par terre, debout au fond de la salle… ce sont presque 230 personnes, en très grande majorité des jeunes, qui ont assisté au meeting de Philippe Poutou à Grenoble lundi 13 mars.
La marche de France insoumise concentre les critiques maintes fois formulées sur la campagne de Mélenchon : son nationalisme autour d’un « sauveur suprême » avançant des mots d’ordre justes mais minimalistes et l’impasse de cette campagne...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Hebdo L’Anticapitaliste - 376 (23/03/2017)