Hebdo L'Anticapitaliste - 297 (09/07/2015)

L’été arrive, le temps des lectures – et des bons livres – aussi. Cette année, nous avons choisi de consacrer le « traditionnel » dossier culturel de l’été au polar. Pourquoi au polar ?

Le 6 juillet à Agadir, s’est ouvert le procès de deux jeunes Marocaines arrêtées le 16 juin dernier pour « outrage à la pudeur ». Les deux jeunes femmes sont accusées d’avoir porté des jupes trop courtes, et selon le code pénal, risquent jusqu’à deux ans de prison...
Pas de dégâts visibles, Ruth Rendell, Doubleday, 1978.
Guerre du VietnamLes fantômes de Saïgon, John Maddox Roberts, Folio, 2012.
Guerre d’Algérie
Nous rentrons de plain pied dans l’été, et notre page culture s’ouvre à la lecture. Cette semaine et dans les trois prochains numéros (jusqu’à la suspension de notre publication durant le mois d’août), nous publions une nouvelle d’Iawa Tate en 4 épisodes. Qu’elle en soit ici remerciée...
Amérique latineQui a tué Palomino Molero ?, Vargas Llosa, Folio, 1989.
Les lectrices et les lecteurs de l’Anticapitaliste connaissent déjà l’histoire de l’ancien théâtre de Poitiers, un monument culturel qui a depuis longtemps la cote dans le cœur des PoitevinEs.
De Gilles Domenech. Larousse pratique, 2015, 14,90 euros.
Dans ce petit livre très didactique de 160 pages qui remet en cause de nombreux lieux communs, Gilles Domenech a produit un ouvrage essentiel à tous les jardiniers et amoureux de la terre.
« L’Otan ne cherche pas la confrontation mais fera tout ce qui est nécessaire pour assurer la sécurité de ses membres », déclarait le 2 juillet à Bucarest le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, lors d’une conférence de presse avec le président roumain Klaus Iohannis...

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à Hebdo L'Anticapitaliste - 297 (09/07/2015)