Dijon (9/02) : Toujours beaucoup de participants !

Politique
actualité

Près de 3000 gilets jaunes ont arpenté la ville avec une certaine dispersion liée à un appel en 2 points différents. Le défilé a été un des plus longs depuis le 17 novembre avec une action classique d'occupation des voies de la gare de Dijon pendant une petite demi-heure. Plus symbolique le cortège s'est regroupé à nouveau à la Maison d'arrêtavant de rejoindre la place de la Mairie, avec quelques feux de poubelles et lancés de projectiles et charge de la police. Il y a eu un autre point de tension rue de la Préfecture, une fin de manifestation devenue traditionnelle. Plus globalement la manif est restée un défilé avec peu de slogans, de pancartes, assez répétitive. 

Mais en même temps se multiplient les initiatives de débats et trois associations liées au mouvement se sont constituées et appellent à une réunion commune lundi 11 février.

Plus significatif L'UD- CGT a organisé un forum samedi 9 au matin où des Gj participaient avec des interventions multiples et où nous avons pu développer quelques unes de nos propositions .

C'est la suite, non sans tensions, de la manif du 5 qui avait regroupé entre 1500 et 2000 participants avec une présence syndicale et GJ à égalité . Mais l'absence de nouvelle propositions par l'intersyndicale CGT, Solidaires et FSU, très hésitante et divisée, la réticence à ouvrir les locaux syndicaux aux débats entrainent des déceptions ,qui se sont exprimées dans la salle et des crispations : «  c'est aux syndicats de rejoindre les GJ » . A quoi une partie des syndicalistes opposent le travail dans les entreprises sans trop croire au mot d'ordre de grève générale sur lequel la plupart se retrouvent mais comme un slogan . Au final une partie de présents du côté syndical prônent clairement la convergence et s' efforcent de faire le lien, des cégétistes y compris, une partie de GJ veut garder la main sur le mouvement et refuse par exemple toute mise en cause de l'extrème- droite au nom de l'unité du mouvement, voire même en défendant leur «  droit à s'exprimer ». Même si l 'appel de Commercy, que nous avions largement propagé, et les premières propositions qui ressortent font référence, la décantation reste à faire si l'on veut réussir une convergence nécessaire au succès commun .

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.