Alençon, 5/02

Politique
actualité

Ce 5 février, 250/300 personnes, dont une soixantaine GJ. Rassemblement devant la CAF. Peu de grévistes, en majorité des syndicalistes CGT, avec présence de FO et de Solidaires.

L'intervention de la secrétaire départementale CGT ne donnait pas de perspective, puis il y a eu une intervention (très courte) d'une GJ, rappelant le combat depuis 17 novembre et appelant à la marche départementale du 16 février.

Aucune manif n'était prévue, mais devant la demande de beaucoup, on est allé faire un petit tour (sans aller ni au centre ville, ni devant la préfecture), car "la manif n'avait pas été déclarée"... Ça a bien fait rigoler les GJ "Nous on ne déclare jamais nos manifs".

Avant de se disloquer, un des animateurs GJ a appelé au micro à une minute d'applaudissements pour toutes les victimes GJ des violences policières. Puis il a appelé la manif à continuer en direction de la Préfecture mais peu de monde a suivi

En fin de journée, manifs sur deux autres villes de l'Orne:

Flers 130 personnes et L'Aigle 80

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.