Dijon

Politique
actualité

Au moins 2000 participants (3000 selon la police...) le 12 janvier.

En tête de manif une banderole "nous sommes des citoyens, pas des cibles", une petite fanfare.

Longue déambulation, y compris au centre ville, tour des boulevards (volonté d'une bonne partie des GJ d'éviter les affrontements, qui ont quand même eu lieu).

Une petite équipe pour récolter les revendications des GJ et populariser l'idée de se coordonner en s'appuyant sur l'appel de Commercy, ce qui a permis de bien échanger tout au long de la manif. Une AG renouant avec les habitudes des Nuits debout aura lieu lundi prochain, on verra si ça mord un peu plus que lors des précédentes AG du mouvement social. L'idée est d'impulser la récoltes des "doléances" et d'organiser des délégations à Commercy.

La FI fait des réunions centrées sur le RIC et la Constituante. Quelques ATTAC, Solidaires, PC à titre individuel, anarchistes.

Au moins deux groupes de GJ émergent : "la majorité silencieuse 21"  (Mouvement pour la Démocratie Réelle) centrée sur les aspects institutionnels, s'adressant aux élus pour organiser le débat national, et les GJ Libres avec leur banderole. Sinon, des individus de-ci, de-là d'extrême droite, monarchistes.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.