Lannion

Politique
actualité

Evènement pré/post vacances de Noël : évacuation générale des ronds-point et démantèlement des installations, dont la mobilisation a subit les effets par la suite. Dès lors plus aucun moyen pour les GJ de Lannion de se rassembler et de s'organiser : amende systématique, menace du préfet sur des "responsables" choisit au pif, pas de lieu disponible.
Interdiction de squatter de nouveau les ronds-points, dissenssion entre groupe de GJ, autant de facteurs qui ont presque tuer la mobilisation sur Lannion

Cependant, les GJ restant refusent la défaite, et cherche d'autre moyens de continuer la mobilisation : caravanes pour le RIC pour les uns, départ volontaire pour d'autres pour rejoindre des lieux de manifestation plus importantes, ou il y a plus d'action coup de poing et malheureusement moins de discussions qui se perdent en conflits plus qu'en décision concrètes.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.