AG à Ivry

Politique
actualité

70 personnes au début, c'est monté en route avec un pic autour de 110, mais vite retombé autour de 80. AG organisée par différents groupes GJ du 94. Quelques responsables des blocages de Rungis, mais peu des participants ; des GJ d'Alfortville, avec une "responsable" ; des GJ d'Ivry-Vitry, avec un "responsable" ; une majorité d'Ivryens pas encore dans ces groupes.

Au début, des CR sur les diverses actions qui ont eu lieu sur le 94, pas si nombreuses, mais qui existent. Le gars qui a parlé de Rungis a dit qu'ils avaient fait un barrage filtrant en retenant les camions étrangers plus longtemps que les camions français (mais ne correspond pas à ce qu'ont vu les camarades qui ont participé à l'action). Des interventions assez variées pour dénoncer la vie chère, la répression policière, en faveur de la manif de femmes du matin, sur la misère, les salaires, les retraites, etc.

Sur le RIC, cela a été évoqué à plusieurs reprises. Mais pas central dans les échanges. Quelques-uns en faveur, d'autres contre (avec comme arguments : en Suisse, il y a le RIC, mais aussi de la misère et ce sont les milliardaires qui ont les moyens de se faire entendre plus que nous).

Principale action proposée pour la suite, rassemblement pour l'inauguration d'un stade de handball par Macron mardi à Créteil. Et une nouvelle AG la semaine prochaine. Certains manifestent à Bonneuil le samedi pour ceux qui ne veulent pas aller à Paris.

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.