Avec Valls, Hollande ne changera pas de politique

Après la claque reçue ce week-end, Hollande a été contraint de remplacer Ayrault par Valls. La chose a le mérite d’être clair. Il n’a pas l’intention de changer de politique. Il va poursuivre sa soumission aux exigences du patronat. La baisse des cotisations patronales, les milliards de cadeaux et le pacte de responsabilité dont se réjouit le MEDEF. En faisant ce choix il ne va faire qu’aggraver la vie de celles et ceux qui supportent les effets de cette politique injuste. Pour elles et eux toujours plus de chômage, d’exclusions, de salaires bloqués, de loyers en hausse et des services publics fracassés. Mais le style va changer. Valls nous annonce en plus la manière forte, autoritaire. Il s’apprête à mettre en place un gouvernement de combat, resserré, pour faire passer leurs mauvais coups. Plus de doute, il faut construire l’opposition à ce gouvernement, construire la riposte sociale en commençant par le 12 avril. Il n’y a que cela qu’ils peuvent entendre !

Montreuil, le 31 mars 2014

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.