La révolte des ouvrières et ouvriers Bretons

Les salariés de Marine Harvest  viennent de se déclarer en grève illimitée et occupent leur usine.  A Morlaix, les Tilly Sebco ont ocupé la sous préfecture dont ils ont enfoncée la grille et ont demandé à rencontrer le ministre de l’agriculture Stéphane Le Fol.

L’immense révolte qui s’est exprimé dans les manifestations de samedi explose au grand jour. Il faut que toute la population, les syndicats, les partis ouvriers progressistes se mobilisent dans l’unité pour être au côté des salariés en lutte et exiger l’arrêt des licenciements.

Stop au massacre social. Tous ensemble dans la lutte.

Il faut purement et simplement interdire ces licenciements, maintenir les salaires de tous les employés et exiger l’ouverture des livres de compte.

Plus que jamais, ces luttes doivent converger en un mouvement d’ensemble, contre la casse sociale et humaine, contre l’austérité.

Au côté des salariés du Marine Harvest, des Tilly, des Doux et des autres le Npa 29, leur apporte son soutien indéfectible

NPA du Finistère, le 4 novembre 2013

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.