Georges Abdallah : 30 ans de prison, 30 ans de résistance

Georges Abdallah est un résistant qui s’est battu contre l’invasion israélienne du Liban en 1978. Il a combattu, notamment comme membre du Front populaire de libération de la Palestine, contre l’occupation de la Palestine.
Il a terminé sa peine de sûreté depuis 1999. Son maintien en captivité est un choix politique de l’État français appuyé par Israël et les États-Unis. À ce sujet, la DST (service secret français) a déclaré en 2007 : « Personnalité emblématique de la lutte anti-sioniste, la libération de Georges Abdallah constituerait sans nul doute, au Liban, un événement. Il sera probablement fêté comme un héros à son retour dans son pays, mais aussi par différentes mouvances engagées dans la lutte révolutionnaire ».

Rassemblement national
Le rejet de sa huitième demande de libération conditionnelle en avril 2013, après de nombreuses manœuvres politico-judiciaires, montre bien la volonté de ne pas le libérer. Ce qui lui vaut cet acharnement, c’est de rester un militant anti-impérialiste et pro-palestinien implacable et de n’avoir jamais renié ses opinions.
Au Liban, dans le monde arabe, mais aussi en Europe et dans le reste du monde, la lutte pour sa libération s’amplifie. Car seule une forte mobilisation populaire fera sortir Georges Abdallah de prison. Nous appelons à un rassemblement national le plus large possible le samedi 26 octobre à Lannemezan devant la prison où il est enfermé. Pour reprendre ses mots «  Ensemble, camarades, nous vaincrons et ce n’est qu’ensemble que nous vaincrons ».
Palestine vivra, Palestine vaincra ! Libérez Georges Abdallah !

Collectif pour la libération de Georges Ibrahim Abdallah
Samedi 26 octobre, manifestation à 14h devant la gare de Lannemezan (65).

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.