Contre la république du fric et des menteurs, une démocratie réelle maintenant !

Hollande a causé. Il n’a rien dit. Il ne pouvait rien dire en dehors de vœux pieux sous forme de projet de lois qui n’empêcheront jamais un Cahuzac de magouiller, de tricher, de mentir et qui surtout seront bien impuissantes dans une république soumise aux riches, au patronat et aux financiers. Il ne pouvait rien dire de cette société gangrenée par le fric et les affaires qu’il se garde bien de remettre en cause et à laquelle lui-même participe.

C'est bien à cette mainmise des puissances de l'argent qu'il s'agit de mettre fin. Il ne peut y avoir de démocratie réelle comme l’exigeait les indignés d'Espagne sans l’intervention politique du monde du travail, de la population. Plus que jamais il faut préparer un mouvement d’ensemble pour virer la fausse gauche, la vraie droite et empêcher l’extrême droite de profiter de la crise.

Le NPA s'adresse à toutes les forces de gauche qui ne participent ni ne soutiennent ce gouvernement afin qu'elles se rassemblent dans l'objectif d'organiser la mobilisation pour imposer la rupture avec le patronat et ses défenseurs. Il faut une alternative politique qui annule la dette et garantisse les droits de la population en particulier son droit de contrôle sur la société et l'Etat.

Montreuil, le 3 avril 2013

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.