La Poste

Le 11 juin, les travailleurs sans-papiers du centre Chronopost d’Alfortville ont entamé une grève reconductible pour exiger leur régularisation. Chronopost se cache derrière le fait que ce serait un sous-traitant qui emploie ces tra- vailleurs pour se défausser de toute responsabilité.

La Poste est à nouveau mise en cause sur la souffrance au travail...
Dans la foulée de la conférence de presse initiée par SUD le 26 septembre dernier sur la souffrance au travail (voir l’Anticapitaliste n°353) et de la reprise par les médias de la situation à La Poste dans les jours suivants, huit cabinets d’expertise viennent d’envoyer une « lettre
En août dernier, une postière de Bellac est en arrêt maladie. Pour sa convalescence, en accord avec le médecin, elle rejoint sa famille et avertit sa hiérarchie de son changement d’adresse.
Le président de La Poste est clair : ses objectifs pour 2020 sont avant tout financiers. Ainsi, selon son plan stratégique, le chiffre d’affaire devrait s’établir à 30 milliards et les bénéfices à 2 milliards d’euros...
Depuis quelques semaines, la souffrance au travail à La Poste est de nouveau sous le feu médiatique.
Les guichetierEs de trois bureaux de poste de Paris 13 (Jeanne-d’Arc, Patay et Rive-Gauche) sont en grève, à plus de 80 %, depuis le 7 septembre dernier à l’appel de Sud, CGT et FO.
Les guichetier-E-s de trois bureaux de poste du 13eme, appuyés par CGT, SUD et FO, en grève depuis 2 semaines. Un comité de soutien, auquel participe le NPA, qui a rassemblé plus de 1000 signatures d'usagers.
Tous les facteurs fonctionnaires et CDI de la plateforme d’Octeville près du Havre sont en grève reconductible depuis le 13 septembre à l’appel de Sud et de la CGT.
La grève avait été lancée suite à une tentative consciente, préparée plusieurs mois à l’avance par SUD Poste 92 de faire partir un maximum de bureaux à la fois, en commençant par un appel à 48 heures de grève les 10 et 11 mai.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à La Poste