La Poste

La grève a commencé le 9 janvier, au bureau Crimée, les facteurEs refusant la réorganisation imposée par la direction de La Poste. 

En grève à 80 % depuis le 29 octobre, les postierEs font face à une réorganisation particulièrement brutale.
Le dimanche 18 octobre, par voie de presse, La Poste a fait part de sa volonté de mettre en place, à titre expérimental, la livraison de colis dans sept grandes villes pour le dimanche 20 décembre prochain, compte tenu selon elle de l’afflux de cadeaux la veille de Noël...
INTERVIEW parue sur jejdd.fr - Olivier Bensancenot, membre de la direction du NPA et employé de La Poste, dénonce la volonté de faire travailler des facteurs le dimanche.
Novembre 2015, c'était la mise en place prévue de la réorganisation à Livarot PDC, avec à la clé suppression de QL, suppression d'emploi, augmentation de la charge de travail et service public dégradé. Mais c'était sans compter sur la détermination des facteurs.
Entretien. Après avoir été facteur pendant de nombreuses années, J. est maintenant guichetier en zone rurale dans l’Isère.
À de nombreuses reprises ces dernières années, la direction de La Poste, 3e employeur du pays, a tenté de licencier, a mis à pied nombre de camarades et même révoqué de la fonction publique notre camarade Yann Le Merrer dans le 92.
Philippe Poutou était à Marseille ce 17 juillet pour échanger avec les militantEs locaux et des syndicalistes qui se battent contre les politiques patronales et gouvernementales.
Entretien. Après 17 jours de grève (voir l’Anticapitaliste n°297), les postiers de Val-de-Reuil (dans l’Eure) ont fait reculer leur direction.
C’est un beau moment de convergence des luttes que nous avons vécu le samedi 27 juin au péage : postierEs en grève contre la « restructuration » (suppression de 10 emplois sur 60) et opposantEs aux péages distribuant ensemble les deux tracts.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à La Poste