La Poste

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Depuis le 2 novembre, les 20 factrices et facteurs de Carhaix sont en grève. La raison ? Depuis la dernière réorganisation mise en place début octobre, qui s’est traduite par la suppression de deux tournées (sur 17), les conditions de travail se sont nettement dégradées.

La direction de La Poste de Vire a décidé de ne pas prendre en compte les revendications des facteurs suite à la grève du 24 février 2015, à savoir "Pas de pause méridienne". En effet, alors que les bureaux de Vire et du Bény Bocage seront prochainement
Le 13 janvier 2015, profitant de l’ambiance très particulière de ce début d’année, la direction de La Poste révoquait Yann Le Merrer de la fonction publique, une première depuis 1951.
Après 10 jours de grève, les agents d’Etampes ont repris le travail le vendredi 27 mars.
Lundi 9 mars a eu lieu au tribunal administratif de Cergy (95) l’audience en référé pour tenter de suspendre la révocation de Yann Le Merrer, secrétaire départemental adjoint de SUD Activités Postales 92.
Le comité NPA Lisieux-Pays d’Auge et plusieurs militants syndicaux ont organisé le 1er café des luttes vendredi 13 mars.
Depuis le mois de novembre, les facteurs d’Échirolles (banlieue sud de Grenoble) sont en lutte pour défendre leur bureau de poste et leurs conditions de travail.
Après le succès de la grève à la Poste en Basse-Normandie, les conflits contre les surcharges de travail, les horaires, les fermetures et le manque d'emplois, ont continué par ailleurs.
L’équation est posée depuis les débuts de la présidence Hollande, mais plus encore depuis que les « socialistes » assument ouvertement leur politique libérale : en l’absence de luttes sociales d’envergure et de victoires, même partielles et limitées, qui seraient capables de redonner aux salariés
Fin 2014, la Direction Service courrier-colis de Basse-Normandie annonçait son nouveau plan « réorg 2015/2016 ».

Pages

S'abonner à La Poste