La Poste

Au 1er janvier 2011, le service public postal aura vécu et la totalité de ses services ouverts à la concurrence.
Près de deux mois de grève (58 jours le 3 décembre) d'une grève à 100 % des personnels du centre courrier de Marseille 02 pour s'opposer au remplacement des facteurs et factrices par des intérimaires surexploité-e-s !
Treize militants syndicaux (un quatorzième étant malheureusement décédé en 2009) comparaissent le vendredi 5 novembre devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, à la suite d’un conflit social qui s’est déroulé en mai 2005 dans le centre de tri de Bègles.
Depuis plusieurs années, les agents du centre de tri de Saint-Étienne-du-Rouvray, plateforme industrielle courrier (PIC) de Rouen-Madrillet, subissent les attaques incessantes de leur direction.
Depuis le 27 septembre, la moitié des postiers du centre de tri d’Héricourt sont en grève et campent devant leur établissement.
Le 24 septembre, les agents postiers de la distribution de Paris 10e ont fait reculer la direction de La Poste, après dix jours de grève reconductible.
À La Poste SA, les restructurations s’enchaînent dans tous les secteurs, entraînant casse de l’emploi (-40 000 en cinq ans) et aggravation sans précédent des conditions de travail. Face au rouleau compresseur, de nombreux postiers réagissent et il ne se passe pas une semaine sans une grève.
Après des mois de grève dans les bureaux de poste des Hauts-de-Seine, le bras de fer entre les grévistes et la direction continue. L’analyse de la stratégie répressive de la direction, associée aux exemples de grèves générales, permet d’envisager les suites du conflit.
Les facteurs des Hauts-de-Seine sont en grève depuis 63 jours contre les suppressions d’emploi et les réorganisations.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

Souscrire à La Poste