La Poste

La grève a commencé le 9 janvier, au bureau Crimée, les facteurEs refusant la réorganisation imposée par la direction de La Poste. 

profoi_A4_3_oct_2009.pdf
Pour son dernier conseil des ministres, le gouvernement Fillon a choisi de s'attaquer au service public postal en fixant à l'automne le débat parlementaire sur la privatisation de La Poste par le biais d'un changement de statut et de l'ouverture du capital.

Mardi 16 juin, Luc Chatel, secrétaire d’Etat à l’Industrie, a présenté les « grandes lignes » du changement de statut de La Poste. Mais, sans attendre, la direction du groupe a annoncé que le courrier allait être distribué avec un délai supplémentaire. 
Suite à la réunion de la commission Ailleret sur le devenir de la Poste, Luc Chatel vient d'annoncer que le changement de statut serait examiné au conseil des ministres le 27 juillet.
NANTERRE, 30 mars 2009 (AFP) - Les postiers des Hauts-de-Seine, en grève depuis le 12 janvier contre des projets de réorganisation de leurs tournées, ont voté lundi la "suspension" de leur mouvement, après douze semaines de conflit, a-t-on appris auprès des syndicats Sud-PTT et CGT.
NANTERRE, 27 mars 2009 (AFP) - Entre soixante et quatre-vingts postiers des Hauts-de-Seine, soutenus par les syndicats Sud-PTT, la CGT et Olivier Besancenot, ont entamé depuis jeudi une occupation jour et nuit du siège départemental de La Poste, à Nanterre, a-t-on appris vendredi de plusieurs sou
PARIS, 25 mars 2009 (AFP) - Plusieurs dizaines de postiers des Hauts-de-Seine en grève depuis le 12 janvier, dont Olivier Besancenot, ont à nouveau envahi les locaux du siège de l'entreprise publique à Paris mercredi matin pour réclamer la "réouverture" de négociations, ont-ils annoncé à l'AFP.
 PARIS, 23 mars 2009 (AFP) -Une cinquantaine de postiers des Hauts-de-Seine en grève contre la réforme de la distribution du courrier, dont le leader du Nouveau Parti Capitaliste (NPA) Olivier Besancenot, ont manifesté lundi au ministère des Finances, où une délégation a été reçue, a-t-on appris
NANTERRE, 16 jan 2009 (AFP) - Le porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) et facteur à Neuilly (Hauts-de-Seine), Olivier Besancenot, est convoqué mardi au commissariat de Nanterre dans le cadre d'une enquête déclenchée par une plainte de La Poste, a-t-il expliqué vendredi à l'AFP

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à La Poste