La Poste

La semaine dernière, avec l’interpellation et la garde à vue de Gaël Quirante, La Poste a tenté de tétaniser les grévistes et de décapiter le syndicat SUD Poste 92. Les rassemblements du week-end, la solidarité qui s’est largement exprimée, a totalement déjoué cette manœuvre.

PARIS, 14 juin 2010 (AFP) - Olivier Besancenot et quinze autres postier des Hauts-de-Seine sont convoqués par le tribunal correctionnel de Nanterre le 28 juin, poursuivis pour "séquestration" lors de l'occupation de la direction départementale de La Poste, à Nanterre, le 10 mai.
Un appel de soutien aux postiers grévistes a été rendu public ce jour avec la liste des premiers signataires. Nous appelons à son élargissement.
Alors que la médecine de prévention de la Poste publie un rapport accablant, la grève des postiers se poursuit dans les Hauts-de-Seine, malgré la répression et les calomnies.
Les postiers des Hauts-de-Seine sont entrés en lutte contre les suppressions d’emplois engendrées par le processus de privatisation.
Depuis le 24 mars, les personnels de la poste de Bédarieux sont en grève pour s’opposer aux effets dans leurs bureaux de la privatisation de la poste qui se traduit par une forte dégradation de leurs conditions de travail et du service public.
Fin novembre 2009, quelques dizaines de postiers déployaient une banderolle contre la privatisation de la Poste, conséquence du changement de statut, du haut de l'Arc de Triomphe.
En dépit de la température ambiante, la semaine a été chaude pour les facteurs de plusieurs arrondissements de Paris et notamment à Paris 15e. Ils sont confrontés à des réorganisations supprimant environ 10 % des effectifs.
Le vote final sur le changement de statutde La Poste devait avoir lieu à l’Assemblée nationale mardi 12 janvier. Ce service public devient une société anonyme qui pourra avoir maintenant sans entraves le même comportement que n’importe quelle entreprise de droit privé.
La volonté de démanteler et de privatiser le service public des PTT ne date pas d’hier. Cette offensive a été menée par la droite, mais aussi par la gauche sociale libérale. Des générations de militants et d’équipes syndicales se sont mobilisées contre ces projets.

Pages

Licence créative commons

Nos articles sont publiés sous licence Créative Commons. Voir les détails.

S'abonner à La Poste